Projet d'attentat déjoué dans l'Hérault

  • Arrestations dans l’Hérault - Vendredi 10 février, les services antiterroristes procèdent à 4 interpellations à Montpellier et dans les communes proches de Clapiers et Marseillan. Trois hommes sont arrêtés ainsi qu’une jeune mineure de 16 ans, Sara Z.

  • Un attentat “imminent” - Le coup de filet a été précipité par des éléments qui laissaient craindre un passage à l’acte très rapide. La cible de l'attaque est encore incertaine. Les suspects se sont procurés plusieurs produits permettant de fabriquer du TATP, un explosif très instable, dont 70 grammes ont été retrouvés. La jeune femme a par ailleurs prêté allégeance à l’Etat islamique dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

  • Pour “avoir bonne réputation” - Trois suspects sont maintenus en garde à vue. Malik H., 33 ans, est fiché S et pourrait être le cerveau du groupe. Thomas S., 20 ans, est le petit ami de l’ado de 16 ans. La mineure voulait fuit en Syrie après l’attaque, qui lui aurait donné “bonne réputation” auprès de Daech.

Chronologie

En ce moment

Rubriques