Attentat du Nouvel An à Istanbul

  • CARNAGE EN PLEINE FÊTE - Ce 31 décembre 2016, ils sont plus de 700 à fêter le Nouvel An au Reina, une boîte de nuit d’Istanbul prisée de la jeunesse turque branchée. Peu après minuit, un homme déguisé en Père Noël, armé d’un fusil d’assaut, ouvre le feu et transforme la fête en cauchemar.

  • UN LOURD BILAN - Au moins 39 personnes ont été tuées lors de l’attaque, dont une Franco-Tunisienne, selon un bilan communiqué par le ministère de l’Intérieur turc dimanche. Parmi les 65 blessés figurent quatre Français, a fait savoir le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Marc Ayrault.

  • DAECH RESPONSABLE - Le tireur, en fuite, est toujours traqué par la police turque, mais le groupe Etat islamique a revendiqué l'attentat. Selon les médias, les autorités avaient été informées du risque d'une attaque de Daech dans plusieurs villes de Turquie pour le soir du Nouvel An. De nombreuses arrestations et perquisitions ont ainsi eu lieu tout au long du mois de décembre.

Chronologie

En ce moment

Rubriques