Le candidat du PS s’est présenté avec une mesure phare : le revenu universel, qui accompagne un programme de hausse des dépenses sociales, financées notamment en luttant contre l’évasion fiscale. Représentant de l’aile gauche du PS, il n’est plus vraiment soutenu par son aile droite et doit faire face à la concurrence d’Emmanuel Macron sur sa droite, et de Jean-Luc Mélenchon sur sa gauche.

En ce moment

Rubriques