Bruno Le Roux et l'emploi de ses filles à l'Assemblée

  • L'AFFAIRE - Le 20 mars 2017, l'émission Quotidien révèle que Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, a employé ses deux filles mineures comme collaboratrices parlementaires alors qu'elles étaient lycéennes puis étudiantes entre 2009 et 2016. 24 CDD au total pour un montant de 55.000 euros.

  • EMPLOIS FICTIFS ? - En pleine affaire Fillon, ces révélations ont un écho particulier. D'autant que durant certains contrats, ses filles étaient également en stage à plein temps ou en classe préparatoire. "Ces missions ont pu être effectuées en horaires renforcés avant et après le stage, et en travail à distance durant le stage", justifie le cabinet de Bruno Le Roux.

  • DÉMISSION - A la suite de ces révélations, le parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire et Bruno Le Roux a présenté sa démission au gouvernement. Il y sera resté trois mois et demi.

Chronologie

En ce moment

Rubriques