Explosion dans le métro de Saint-Petersbourg

  • Une déflagration dans une ligne bondée - En début d'après-midi, lundi 3 avril, une explosion a soufflé la rame d'un métro entre deux stations d'une ligne très fréquentée du métro de Saint-Petersbourg. Le dernier bilan fait état de 14 morts et 45 blessés. Une deuxième bombe retrouvée dans une autre station du centre ville a pu être désamorcée à temps.

  • Un "kamikaze" kirghiz - Au lendemain de l'attaque, les services de sécurité kirghizes ont affirmé que le "kamikaze" était un ressortissant du territoire. Nommé Akbarjon Djalilov, il était né en 1995.

  • Aucune revendication - En l'état, aucun groupe ou entité n'a voulu revendiquer cette attaque. Mais plusieurs voix ont devancé les enquêteurs pour désigner des "terroristes islamistes". D'autant que le Kirghizstan a fourni un fort contingent de djihadistes à l'organisation Etat islamique.

Chronologie

En ce moment

Rubriques