Fausse alerte attentat à Paris

  • MESSAGE D'ALERTE - Vers 16h15, samedi 17 septembre, l'application gouvernementale SAIP envoie une "alerte attentat" concernant l'église Saint-Leu du 1er arrondissement de Paris. Un appel passé à la police faisant état d'une prise d'otages entraîne le déploiement d'un gros dispositif policier.

  • FAUSSE ALERTE - Vers 16h40, la vérification des forces de police permet de lever ce qui n'est qu'un "swatting", c'est-à-dire un canular téléphonique consistant à faire croire à un incident grave dans le but de déclencher une intervention des forces spéciales.

  • TROIS ADOS ARRÊTÉS - Dylan, 16 ans, ainsi que deux autres ados de 14 et 17 ans, sont arrêtés les 19 et 20 septembre. Les enquêteurs cherchent à vérifier s'ils sont les hackers "Tylers Swatting" et "Zakhaev Yamaha" qui s'étaient vantés sur les réseaux sociaux d'avoir mené ce canular.