Agé de 75 ans, Jacques Cheminade est le doyen de la campagne. Fondateur du parti Solidarité et progrès, il a présenté ses 500 parrainages in extremis, avant la date limite du 18 mars. C’est la 3e fois que ce diplomate retraité se présentera à la présidentielle. Candidat contre « l’empire de l’argent » et favorable à la généralisation du chant choral et l’interdiction de Pokemon Go, il est pour l’instant crédité de moins de 1% des intentions de vote.