C’est l’autre marcheur de la campagne. Un candidat surprise, qui aura réuni ses parrainages à la dernière minute, lui aussi. Ancien cadre du Modem, ce député-maire âgé de 61 ans a quitté le parti de François Bayrou en 2016. Très confiant dans ses chances de réussite – il expliquait que le 2e tour entre Marine Le Pen et lui est fait – il propose un programme basé sur la définanciarisation de l’économie, le respect de la nature et la reconstruction du lien social dans la République.