Le "Muslim Ban" de Donald Trump

  • SEPT PAYS CONCERNÉS - Le 27 janvier, Donald Trump signe un décret interdisant aux citoyens issus de sept pays (Iran, Irak, Syrie, Libye, Yémen, Soudan, Somalie) à majorité musulmane et en proie à la guerre contre le terrorisme, de séjourner aux Etats-Unis. La mesure pourrait ne pas concerner les minorités religieuses de ces pays.

  • TOLLÉ IMMÉDIAT - La mesure, renommée "Muslim Ban", indigne aussitôt, à l'intérieur des frontières américaines comme ailleurs dans le monde. Alors que des résidents américains se retrouvent bloqués à l'étranger ou dans des aéroports US, la communauté internationale dénonce un dispositif discriminatoire, anti-musulman et des pays comme l'Irak et l'Iran ont annoncé la réciprocité du dispositif

  • RECALAGE PARTIEL - Localement, l'ordre présidentiel a été combattu par plusieurs juges fédéraux, imposant notamment un sursis d'urgence, eu égard aux situations de blocages constatées. En conséquence de quoi, les détenteurs d'un visa valide et d'une "green card", qui permet aux étrangers de résider aux Etats-Unis. Mais de là à ce que le dispositif soit rejeté dans son intégralité...

Chronologie

En ce moment

Rubriques