Le candidat de Debout la France est un des animateurs de la campagne. Absent du premier débat présidentiel, il est allé… sur le plateau de l’émission « TPMP » pour gagner en visibilité. Convaincu de représenter l’alternative à droite à François Fillon, encombré par les affaires, son programme prône notamment une diminution des pouvoirs de l’Union européenne, sans en espérer la sortie. Il est aujourd’hui pointé à moins de 5% dans les sondages.