Réforme du code du travail

  • Une loi El Khomri XXL - Un peu plus d'un an après que la loi El Khomri mettait des centaines de milliers de personnes dans la rue, une nouvelle réforme du code du travail revient sur la table. Cette fois, il est question de plafonner les indemnités prud'homales, mais aussi de renvoyer au niveau de l'entreprise la définition d'un grand nombre de conditions de travail dans l'entreprise (pénibilité, travail de nuit...) ou de proposer un nouveau type de contrat.

  • Concertation... et ordonnances - Si le gouvernement entend surtout éviter de brusquer les syndicats, comme cela avait été le cas l'an passé avec l'usage répété du 49-3, en les conviant à plusieurs reprises pour discuter du contenu de la loi, peu lui chaut en revanche de passer beaucoup de temps avec l'Assemblée nationale. En effet, l'opposition lui reproche vertement d'user des ordonnances pour faire passer ce texte, afin d'accélérer son temps de mise en application.

  • Un front social en septembre ? - Si l'adoption du projet de loi ne fait guère de doute, tant le gouvernement peut s'appuyer sur une grande majorité pour voter le texte porté par Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, l'exécutif ne peut pas encore tirer un trait sur l'hypothèse de manifestations monstre à la rentrée, tant le rejet, dans les rangs de l'opposition, est prégnant.

Chronologie

En ce moment

Rubriques