Achat immobilier : quelles sont vos marges de manœuvres pour négocier le prix ?

Achat immobilier : quelles sont vos marges de manœuvres pour négocier le prix ?

AVEC
Lors d’une transaction immobilière, l’acquéreur fera son possible pour obtenir une baisse du prix de vente affiché. Si la marge est généralement de 5 à 10%, elle varie selon les régions.

Entre le prix auquel un vendeur souhaite céder son bien et celui auquel l’acheteur est prêt à le payer, il y a une marge de négociation. C’est ce prix négocié qui constitue la valeur réelle du bien, son prix de marché comme disent les économistes. Généralement, on considère que la marge de négociation se situe entre 5 et 10%, mais il s’agit d’une estimation à la louche, car chaque vente est unique, la qualité d’emplacement et la qualité de construction constituant des critères essentiels. A cela s’ajoute le contexte immobilier local : les prix se négocient plus facilement dans une ville où les acheteurs ne font pas la queue devant les agences immobilières que dans celles où le marché est tendu.


La dernière enquête nationale réalisée par le réseau CENTURY 21 sur les transactions immobilières réalisées durant le 1er semestre 2017 permet de mesurer la marge de négociation moyenne dans certaines métropoles et agglomérations françaises. Pour l’établir, les experts du réseau ont calculé l’écart entre le prix demandé lorsque le bien est mis sur le marché et celui finalement porté sur le compromis de vente (prix de vente réel). La différence correspond à la ristourne que l’acheteur peut obtenir et au rabais que le vendeur doit consentir pour que son bien trouve rapidement preneur. Le montant de ces marges moyennes a tendance à se réduire par rapport au 1er semestre 2016, car le marché est dynamique, ce qui renforce la position des vendeurs. 


Les potentiels de négociations au 1er semestre 2017 sont notamment les suivants :


Région parisienne


- Paris : 2,5%

- Ile-de-France : 4%

- Seine-et-Marne : 4,4%

- Yvelines : 4,7%

- Essonne : 4,1%.

- Hauts-de-Seine : 2,7%

- Seine-Saint-Denis : 4,1%

- Val-de-Marne : 3,5%

- Val-d’Oise : 4,6%.


Province


- Lyon et son agglomération : 2,8%

- Marseille et son agglomération : 4,9%


Si vous n’habitez pas dans une de ces régions, un agent immobilier sera à même de vous donner une estimation de la marge locale, sachant qu’au niveau national (France entière), elle est de 4,5%. Ce même agent saura également vous dire jusqu'à quel point vous pouvez négocier un bien à la baisse.

La Chaîne Immobilière vous est présentée par CENTURY 21

Plus d'articles

Sur le même sujet