Prix de l’assurance habitation : où paie-t-on le moins cher ?

Prix de l’assurance habitation : où paie-t-on le moins cher ?

AVEC
DirectLCI
Selon les différentes régions françaises, la prime d’assurance habitation annuelle peut varier jusqu’à 75% !

Dis-moi où tu habites et je te dirais combien tu paies d’assurance habitation. Le site les furets.com s’est amusé à comparer la facture que les habitants des différentes régions françaises règlent au titre de leur assurance multirisques habitations (MRH). Le résultat est édifiant : les écarts entre le tarif annuel des différentes régions peuvent monter jusqu'à 75%, avec par exemple une prime annuelle moyenne de 235 euros en Bretagne contre 412 euros en Corse. 


Sachant que le tarif d’une MRH s’élevait en moyenne à 287 euros au printemps 2017, le comparateur a calculé qu’après les habitants de l’Ile de Beauté, ce sont les assurés résidant en Provence-Alpes-Côte d’Azur (308,93 euros/an) et en Ile-de-France (304,03 euros) qui sont les plus chargés. A contrario, derrière les Bretons, les habitants des Pays de la Loire (242,58 euros) et ceux de Normandie (269,08 euros) figurent parmi les assurés les moins matraqués par leurs assureurs.

Des écarts qui s’expliquent

Ce grand écart tarifaire n’est pas le fruit du hasard, explique le site : pour calculer une prime, les assureurs prennent en compte différents éléments, dont le statut de l’assuré, la valeur des éléments à couvrir sans oublier le type et la surface du logement. Tout compte fait, un propriétaire occupant paie en moyenne 350 euros par an contre 232 euros pour un locataire, un colocataire ou un étudiant dont les éléments de patrimoine sont moins importants. Parmi les autres critères pris en compte, on trouve aussi la localisation du logement. Résider dans une zone où la délinquance est forte fait grimper la prime. C’est notamment le cas des grandes villes où le niveau de vie moyen est élevé.


A titre indicatif, un assuré paiera par exemple 331,21 euros dans le 8e arrondissement de Paris, 319,35 euros à Marseille et 300 euros s’il habite à Nice, les trois villes où les tarifs sont les plus élevés. En revanche, les habitants de Rennes (182,15 euros), Nantes (195,90 euros) et Dijon (208,13 euros) bénéficient des prix les plus raisonnables.

La Chaîne Immobilière vous est présentée par CENTURY 21

Plus d'articles

Sur le même sujet