Loi Pinel : un investissement locatif pour les particuliers ?

Loi Pinel : un investissement locatif pour les particuliers ?

Comment se constituer un patrimoine avec une épargne de moins en moins rentable ? La solution réside dans l’immobilier locatif. La loi Pinel permet en effet aux particuliers d’investir en réduisant leurs impôts. Découvrez tous les éléments pour bien préparer votre investissement locatif.

Comment se constituer un patrimoine en 2016 ?

Avec un livret A à 0.75%, l’épargne ne suffit plus pour se constituer un patrimoine. Si certains n’hésitent pas à investir en bourse, ce type d’investissement peut être risqué. L’instabilité des marchés et la complexité de la discipline rend la chose difficile pour les individus non-initiés.

Ce contexte amène ainsi de nombreux particuliers à choisir d’investir dans l’immobilier. L’idée ici ne consiste pas à acheter un logement pour y habiter, mais pour le louer à un tiers et en percevoir des loyers. Le bien peut être par la suite revendu, avec plus-value. Actuellement, ce type d’investissement est facilité par une forte demande de logement et des taux d’intérêt historiquement (taux moyen variable à 2,73% en mars 2016).

Bien entendu, un tel achat nécessite d’être financé. Des dispositifs comme celui de la loi Pinel permettent ainsi de financer son achat en défiscalisant une partie du montant de son investissement


Investir avec la loi Pinel

Mis en place en 2014, la loi Pinel permet de déduire de ses impôts une partie du coût de son investissement immobilier. En contrepartie, ce dispositif impose d’acheter un logement neuf et de le mettre en location. Cela permet au propriétaire de percevoir un loyer. Il touche ainsi un revenu régulier et assure le remboursement de son crédit.

Le montant de la défiscalisation dépend de la période pendant laquelle le bien est mis en location. En louant son bien pendant 6 ans, le propriétaire percevra une réduction fiscale s’élevant à 12% du montant de son investissement. 18% si il loue 9 ans et 21% pour une période de 12 ans minimum. En plus du prix du bien lui-même, la réduction d’impôt se calcule en prenant en compte plusieurs frais annexes : frais de gestion locative, intérêts, assurance, etc.


Quelques règles pour bien préparer son investissement

La rentabilité de l’opération dépend aussi de nombreux facteurs. Le particulier doit bien étudier sa propre situation avant d’investir. Pour bien évaluer ses possibilités d’investissement, il peut notamment réaliser une simulation en ligne .

Cependant, profiter d’un tel coup de pouce ne peut se faire sans conditions. Plusieurs règles doivent être respectées pour pouvoir profiter des avantages du dispositif Pinel.

Il est tout d’abord essentiel d’investir dans un logement neuf situé dans une des zones éligibles au dispositif. A cela s’ajoute des conditions directement liées à la location. Le propriétaire devra notamment respecter un loyer maximum et avoir des locataires ne dépassant pas un niveau de revenus déterminé. Tous ces éléments sont régulièrement mis à jour par le gouvernement.



Cliquez ici pour réaliser une simulation en ligne

Plus d'articles

Les tags

    Sur le même sujet

    En ce moment

    Rubriques