"American Crime Story" : Cuba Gooding Jr en O.J. Simpson, crédible ou pas ?

"American Crime Story" : Cuba Gooding Jr en O.J. Simpson, crédible ou pas ?

REVUE DE PRESSE - Lancée mardi soir aux Etats-Unis sur la chaîne FX, "American Crime Story : The People v. O.J. Simpson" revisite l'affaire O.J. Simpson avec Cuba Gooding Jr dans le rôle titre. Une reconstitution crédible ?

L'affaire O.J. Simpson est l'un des faits les plus marquants de l'histoire judiciaire et médiatique des Etats-Unis. Accusé du meurtre de son ex-femme et de son compagnon en 1994, l'ancien footballeur américain et acteur est acquitté un an plus tard lors d'un procès qui fait encore débat aujourd'hui. Scott Alexander et Larry Karaszewski, scénaristes et producteurs américains, se sont intéressés à cette affaire et ont créé la série American Crime Story : The People v. O.J. Simpson pour la chaîne FX, à partir du livre The Run of His Life de Jeffrey Toobin.

Une reconstitution du procès renforcée par un casting quatre étoiles. Cuba Gooding Jr. incarne O.J. Simpson, David Schwimmer est Robert Kardashian, Sarah Paulson interprète Marcia Clark et John Travolta incarne Robert Shapiro, tandis que Selma Blair est Kris Jenner. D'une histoire vraie, la série a-t-elle réussi à en faire une fiction crédible et solide ? "Je pense que nous sommes très fiers du fait d'être restés aussi proche que possible de la vérité, en créant un drame avec une histoire si récente" a confié Alexander au site Entertainment Weekly.

À LIRE AUSSI >>  "American Crime Story" : David Schwimmer dans la peau de Robert Kardashian

Pour être au plus près de la vérité, la production a eu accès aux archives vidéos de l'affaire, de la couverture médiatique mais également des livres écrits par les principaux protagonistes du procès. Des faits qui ont semblé irréels pour Ryan Murphy, producteur et réalisateur de 5 épisodes : "On a du mal à croire tout ce qu'il s'est passé. Certaines choses sont si absurdes que même moi, je me suis dit : 'Nous devons vérifier les éléments une nouvelle fois. Je ne peux croire que ce se soit passé comme ça'".

La présence de ce dernier avait de quoi inquiéter quant à la crédibilité du projet. Souvent caricatural, parodique voire grotesque par moment, la présence du créateur de Glee, Nip/Tuck et American Horror Story n'est finalement pas un obstacle au sérieux et au drame de la série selon le site HitFix : "avec la présence de Ryan Murphy sur le projet, je craignais que la série soit traitée de manière humoristique, sur le ton de la blague. Mais il n'en est rien : le traitement est sérieux, réfléchi, et l'ensemble est un triomphe pour inaugurer cette anthologie American Crime Story".

ET AUSSI >>  Une série sur les derniers jours de Michael Jackson serait en préparation

Pour The Wrap, "la minisérie FX est aussi regardable que le procès lui-même était incroyable à suivre à l'époque. La série est hyper réaliste, hypnotique et plus pertinente que jamais". Cuba Gooding Jr. est-il aussi juste que l'histoire ? Pour Indiwire, il incarne un "O.J. sans laisser de trace de jugement, mais qu'ancienne star en conflit et profondément troublé". Pour The Hollywood Reporter, l'acteur "évite de caricaturer O.J. Simpson, physiquement ou vocalement". Le premier épisode a attiré 5,1 millions de téléspectateurs et 2 points sur la cible des 18-49 ans. La première saison de cette nouvelle anthologique compte six épisodes.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques