Bertrand Chameroy a eu du mal à digérer l'annonce de son départ de "TPMP"

Bertrand Chameroy a eu du mal à digérer l'annonce de son départ de "TPMP"

CONFIDENCES - Dans une interview accordée à nos confrères des "Inrocks", Bertrand Chameroy est revenu sur son départ de "Touche pas à mon Poste", en évoquant l'annonce de Cyril Hanouna en direct.

Le mardi 27 septembre, Bertrand Chameroy revient sur le petit écran français avec sa nouvelle émission "Ofni, l’info retournée", diffusée à 22h45 sur W9. Un retour très attendu par ses fans, après son départ précipité de "Touche pas à mon poste". Dans une interview accordée au site des Inrocks, l'animateur originaire de Nice âgé de 27 ans est revenu sur cet épisode à oublier de sa carrière. L'ancien chroniqueur de D8 n'a pas vraiment apprécié la manière dont s'est déroulé l'événement : Cyril Hanouna l'a annoncé en direct le jour où il lui a révélé "vouloir partir le plus rapidement possible".


"Ça faisait un moment que j'avais envie de partir. Plus l'émission marchait, plus elle tendait à se transformer en pur divertissement et je ne me sentais plus à ma place quand je débarquais au milieu de deux vannes pour parler de Hollande ou Sarkozy. Mais c'était violent : annoncer de cette façon son départ, à l'antenne et avant la fin de la saison..." raconte-il.

Tout couper et prendre le recul nécessaireBertrand Chameroy

Un épisode "violent", donc,  qu'il a eu besoin de digérer quelque temps, ayant besoin "de tout couper et de prendre le recul nécessaire" après son départ de "Touche pas à mon poste". Pour autant, Bertrand Chameroy et Cyril Hanouna ne semblent pas en froid, comme il le confie : "Je suis encore en contact avec Cyril, qui a compris que je n’étais pas parti en guerre contre lui, que je n’allais pas être en face de lui. Je fais mon truc dans mon coin et il est très content pour moi".


Au début du mois de septembre, l'animateur de W9 a affirmé ne pas être fan de la nouvelle version de son ancienne émission, assurant ne pas avoir "l’impression d’être comme à la maison". Il révèle tout de même être resté en contact avec certains chroniqueurs comme Camille Combal, Valérie Bénaïm ou encore Jean Luc Lemoine. 

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques