Clémentine, la finaliste décriée de "Koh-Lanta" : "Je me fais encore insulter" sur les réseaux sociaux

DirectLCI
PHILOSOPHE – Trois jours après sa défaite en finale de "Koh-Lanta Cambodge", Clémentine revient sur sa participation au jeu de TF1 dans une interview accordée à Puremédias. L’occasion, aussi, de répondre à ses détracteurs sur les réseaux sociaux…

Les aventuriers ont rendu leur verdict. Après de longues semaines de compétition acharnée, c’est Frédéric qui a remporté "Koh-Lanta Cambodge" vendredi soir sur TF1, face à la controversée Clémentine. Une candidate qui a autant impressionné par sa persévérance qu’elle a agacé à cause de ses colères retentissantes. La jeune femme avoue aujourd'hui ne pas avoir été étonnée par le verdict de la finale. "On est revenu en décembre, donc il y a sept mois. Je savais que je n’allais pas gagner. J’en avais discuté avec d’autres candidats."


Pour elle, les alliances nouées au fil de l’aventure ont eu raison de ses chances. "Je ne suis pas bête et j'ai compris pourquoi certains avaient voté pour Fred et pas pour moi", estime-t-elle dans une interview accordée à nos confrères de Puremédias. "J'ai toujours été blanche dans l'esprit après la réunification, et la plupart sont restés dans leur couleur d'origine. Il y a certains choix qui n'ont pas été acceptés et c'est pour ça que certains se sont tournés vers Fred."

Je savais que je n'allais pas gagnerClémentine

Clémentine évoque également les vives critiques dont elle a fait l’objet sur les réseaux sociaux. "Ca m'a fait du mal au début, mais ça a été très court. J'ai réussi tout de suite à passer au-dessus de tout ça", explique-t-elle. "Là, ça ne m'atteint vraiment plus. Je sais que je me fais encore insulter mais ça ne m'atteint pas. Après, comprendre... Non. Je ne comprends pas un tel acharnement parce que je pense que ce sont des personnes qui ne sont pas très intelligentes."

La finaliste malheureuse de "Koh-Lanta" a même trouvé un surnom pour ses détracteurs : "Je les appelle "la petite France". Insulter sur les réseaux sociaux, il n'y a rien de plus simple (…) Après, je ne m'attendais pas à être la personne la plus détestée de "Koh-Lanta". Ce n'était pas ce que je voulais, parce que j'ai vécu une très, très belle aventure. Mais c'est le jeu..."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet