Dukhwan Kim, le candidat coréen de "Nouvelle Star", dénonce les manipulations de la production

Dukhwan Kim, le candidat coréen de "Nouvelle Star", dénonce les manipulations de la production

MOQUERIES – Venu tenter sa chance à la "Nouvelle Star", Dukhwan Kim, un jeune candidat coréen de 18 ans dont on a découvert l'audition le 16 février dernier, a passé un sale quart d'heure. Moqué et humilié par le jury, il dénonce les méthodes de la production de l'émission qui aurait tout manigancé pour le faire passer pour un idiot.

Il se souviendra longtemps de son passage à la "Nouvelle Star". Le 16 février dernier, Dukhwan Kim, un jeune candidat coréen de 18 ans devenait la risée du Web après son passage dans le télécrochet de D8. Venu tenter sa chance dans l'émission, il ne s'attendait pas du tout à passer pour l'idiot du village.

Un "scénario" avant son passage

Arrivé devant André Manoukian, Elodie Frégé, Sinclair et JoeyStarr, il se présente en coréen avant de se faire railler par le jury pour sa version de "Non, je ne regrette rien", d’Edith Piaf. Alors qu'André Manoukian n'arrive pas à prononcer son nom, JoeyStarr lui balance “On va t’appeler Luc.” Hilare, Élodie Frégé en remet une couche : “Je ne sais pas si c’est la cuisine française qui te reste dans la gorge mais ça sonne très très bizarre, quand même”.

"En fait, ce sont les auteurs de la Nouvelle Star qui m’ont imposé de parler au début en sud-coréen", a expliqué le jeune homme à Konbini . Il explique aussi que c'est la production de l'émission qui lui a demandé de chanter du Piaf alors qu'il comptait se lancer avec "I Believe I Can Fly", de R. Kelly. "Il m’a semblé que le jury avait déjà eu un ‘scénario’ avant de me présenter. Pourquoi ? Parce que la veille, lorsque j’ai chanté le morceau devant le producteur de l’émission, celui-ci m’a dit que j’avais une très bonne voix et que c’était excellent. Il m’a donc menti."

"A mon avis, ils voulaient que je me fâche pour attirer des spectateurs"

Malgré l'humiliation, Dukhwan Kim a conservé le sourire, pour ne pas entrer dans le jeu des producteurs. "Parce qu’à mon avis, ils voulaient que je me fâche, que je sois impoli pour attirer des spectateurs. Un producteur m’a rappelé qu’il ne fallait pas oublier qu’il s’agissait d’un show et, ainsi, ne pas retenir ce que disent les membres du jury".

Accusé de racisme ordinaire, le jury s'est défendu sur le plateau de "C à vous", mardi dernier sur France 5. “Le but de l’émission c’est de dire aux gens ce qu’on ressent… Ça fait toute une histoire avec un problème d’origines et on n’en a rien à foutre, ce qu’on veut c’est voir du chant, là c’est une catastrophe quand il chante", a résumé Sinclair.

Du côté de FremantleMedia France, on dément toutes les accusations de manipulation. "'Nouvelle Star' se targue depuis des années d'être une émission libre dans le ton et les commentaires. C'est aussi une émission de divertissement dans laquelle nous nous permettons de faire de l'humour, aussi bien avec les candidats qu'avec le jury", a expliqué la production  au site puremedias.com

"Comme la musique, le sens de l'humour est un art très subjectif. Nous comprenons que certains éléments aient pu être mal interprétés. Mais en aucun cas les propos tenus ou la ligne éditoriale ne se veulent malveillants. Si M. Dukhwan a pu se sentir blessé ou manipulé, qu'il sache que ce n'était pas notre intention et nous lui présentons nos excuses", conclut la société de production.

A LIRE AUSSI 
>> 
"Nouvelle Star", épisode 1 - JoeyStarr : "Il manque un deuxième R au nom de l’émission"
>> 
"Nouvelle Star" 2016, épisode 4 : André Manoukian part au septième ciel

"Nouvelle star", ce soir à 20 h 55 sur D8.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques