"Homeland", saison 5, épisode 6 : rien ne va plus

"Homeland", saison 5, épisode 6 : rien ne va plus

ATTENTION SPOILERS – Après un épisode ultra mouvementé, ce nouvel opus de "Homeland" baptisé Parabiosis prend le temps de souffler un peu et redistribue les cartes. Carrie, Quinn et Saul vont-ils enfin reformer le trio initial de la fiction ?

Alors qu'une douzaine de musulmans djihadistes se voient libérés après la diffusion des documents secrets, Carrie (Claire Danes) retrouve enfin Saul (Mandie Patinkin). Elle lui annonce que son nom était dans la boîte aux lettres et que les Russes veulent sa peau. Comptant sur l'aide de son ancien mentor pour l'aider à débusquer les coupables et récupérer les documents classés secret défense qui avaient fuité sur Internet, elle déchante vite. Saul, qui l'accuse d'avoir dressé un mur entre eux, n'a pas du tout envie d'être sympa. Même s'il ne se rend pas compte qu'Allison Carr (Miranda Otto), sa maîtresse, joue un double jeu, il commence rapidement à se sentir épié.

Du côté de Quinn (Rupert Friend), ce n'est pas simple non plus. Le tueur à gage se réveille dans un repaire de terroristes qui préparent un attentat contre l'Allemagne. Protégé par l'homme qui lui a sauvé la vie, il se retrouve rapidement dans le collimateur de Hajik Zayd (Jarreth Merz) le leader du petit groupe. Parvenant à retourner la situation à son avantage, il tue Hajik devant les yeux du reste de la bande qui ne semble pas vraiment lui en vouloir.

A LIRE AUSSI >> Homeland, saison 5, épisode 5 : des retrouvailles tant attendues

Saul convoque Allison pour lui dire qu'il est surveillé. Celle-ci lui avoue que c'est Dar Adal (F. Murray Abraham) qui a pris cette décision. Il décide alors de confronter son supérieur pour lui révéler qu'il n'a rien à voir avec l'explosion de l'avion du général Youssef, et que les Russes sont derrière tout cela. De plus en plus parano, Saul comprend que Carrie avait raison et il décide de pirater la CIA pour voler les fameux documents.

Complètement désespérée depuis que Saul lui a claqué la porte au nez et que Jonas (Alexander Fehling) l'a quitté, Carrie a pris la décision de disparaître. Elle demande de l'aide au seul ami qui lui reste : Otto During. Ce dernier accepte de mettre à sa disposition un avion privé. Mais coup de théâtre : Saul réussi à entrer en contact avec Otto During pour lui remettre les documents classifiés. "De la part de Saul Berenson. Il a dit que vous sauriez quoi en faire", lui lance-t-il alors qu'elle s'apprêtait à embarquer.

Carrie Mathinson est de retour dans la course. Alors qu'elle était sur le point de tout abandonner, elle reprend du poil de la bête depuis qu'elle sait que Saul lui fait confiance (on n'imaginait pas une seconde qu'elle allait lâcher l'affaire). Désormais, le duo lutte ensemble contre le même ennemi et contre la CIA. Reste à savoir quel sort les scénaristes ont réservé à Quinn qui se retrouve au cœur d'un groupe de djihadistes dont les intentions ne sont évidemment pas très louables.

Homeland, tous les mardis à 22 h 15 sur Canal+ Série.

Plus d'articles

En ce moment

Rubriques