"Homeland" saison 5 épisode 7 : Carrie va-t-elle tomber dans la gueule du loup ?

"Homeland" saison 5 épisode 7 : Carrie va-t-elle tomber dans la gueule du loup ?

ATTENTION SPOILERS – C'est un épisode un peu particulier. Diffusé 48 heures après les attaques qui ont touché Paris vendredi 13 novembre, le septième épisode de "Homeland" a tenu à rendre hommage aux victimes de la tuerie. Côté intrigue, Carrie avance dans son enquête, tandis que Miranda est sur le point de se faire griller.

"Vu les événements tragiques à Paris, nous vous rappelons que Homeland contient des éléments pouvant perturber. Nous présentons notre soutien aux victimes des attaques à Paris." Largement inspiré de l'actualité qui, cette fois la dépasse de façon dramatique, le nouvel épisode de la cinquième saison de Homeland avait un goût particulier. Diffusée 48 heures après les attaques qui ont touché Paris vendredi 13 novembre, la série qui parle de Daech, de jihadistes et de menaces d'attentats, a tenu à rendre hommage aux victimes de la tuerie.

Côté intrigue, on retrouve donc une Allison Carr (Miranda Otto) très inquiète aux côtés d'Ivan Krupin (Mark Ivanir), l'officier responsable de la mort de Korzenik. Depuis que Saul Berenson (Mandie Patinkin) a volé les documents confidentiels de la CIA et qu'il les a donnés à Otto Düring, elle a peur de se faire griller. Pire, elle commence à douter de la mort réelle de la protégée de Saul.

Carrie, de son côté, est plongée dans les fameux documents secrets chez Otto Düring (Sebastian Koch). A la recherche d'un certain Ahmed Nazari, elle demande de l'aide à la journaliste Laura Sutton (Sarah Sokolovic) et à Numan (Atheer Adel). Laura aimerait bien rendre ces documents publics, mais Carrie l'en empêche. Numan découvre rapidement que la femme d’Ahmed est bien vivante et qu'elle se trouve à Amsterdam.

A LIRE AUSSI >> Homeland, saison 5, épisode 6 : rien ne va plus

Alors que Saul (Mandie Patinkin) est interrogé par la CIA, Allison réussi à convaincre Dar Adal (F. Murray Abraham) de la laisser lui tirer les vers du nez, mais loin des caméras de surveillance. Ne se doutant pas qu'elle est un agent double, Saul finit par lui avouer qu'il a volé les documents pour les donner à Carrie qui est bel et bien vivante. Allison est en panique.

Quinn (Rupert Friend), lui, est toujours chez les terroristes qui ont décidé de suivre son conseil et de quitter l'Allemagne pour aller se battre en Syrie. Le prenant pour un mercenaire, ils veulent que ce dernier les aide à passer en Turquie. Après une discussion avec son patron Dar Adal, Quinn a le feu vert pour s'infiltrer dans le groupe de djihadistes et tenter d'éliminer un de leur chef.

Alors que Carrie parvient à localiser Ahmed à Amsterdam, Jonas se rend chez Otto pour parler à sa compagne. Mais celui-ci lui tient un discours étrange : préoccupé par la santé mentale de Carrie, il lui avoue qu'il ne compte pas prolonger son contrat.

A LIRE AUSSI >>  Homeland, la série qui énerve aussi en Amérique

Escorté par la CIA pour le renvoyer aux Etats-Unis, Saul se fait enlever par un commando. En réalité c'est son ami Etai Üter (Allan Corduner), l'ambassadeur israélien, qui vient à son secours. Saul a-t-il décidé de rejoindre les renseignements israéliens ?

Au même moment à Amsterdam, des hommes enlèvent Ahmed, qui semble lui aussi beaucoup intéresser les Russes. Parvenant à prendre la fuite après avoir volé l'ordinateur d’Ahmed, Carrie fait l'erreur d’appeler Allison à la rescousse, sans imaginer un instant que celle-ci puisse être sa pire ennemie.

Alors que Saul semble être hors jeu, Carrie s'apprête à se jeter dans la gueule du loup. On attend avec impatience d'assister à la terrible confrontation entre Carrie et Miranda, qui cherche à l'éliminer pour se protéger. Si l'intrigue évolue plutôt bien, il reste encore des zones d'ombre à éclaircir. On connaît peut-être l’identité des ennemis de Carrie, mais leurs motivations ne sont pas encore très claires.

Qu'y a-t-il par ailleurs de si compromettant dans les documents volés ? Autre élément intéressant : on commence également à douter de la loyauté sans faille d'Otto Düringer. Toujours à la disposition de Carrie, est-il si honnête qu'il en a l'air ? Que cherche-t-il vraiment ?

Homeland, tous les mardis à 22 h 15 sur Canal+ Série.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques