Mais qui a tué Michel Cymes ? Les Twittos mènent l'enquête !

Mais qui a tué Michel Cymes ? Les Twittos mènent l'enquête !

ENIGME – Un cliché du cadavre de Michel Cymes a surgi il y a quelques heures sur les réseaux sociaux. Une manière originale de faire la promo du prochain volet d'"Aventures de médecine", sur France 2. Et les twittos de s'interroger : qui a eu la peau du docteur le plus rigolo du PAF ?

L'animateur préféré des Français refroidi comme une victime des "Experts" ? Rassurez-vous, c'est pour de faux ! Depuis quelques heures, France 2 fait le buzz grâce au cliché du vrai-faux cadavre de Michel Cymes, destiné à faire la promotion du prochain numéro du magazine "Aventures de Médecine", consacré à la médecine légale.

Sous la photo flippante du médecin-présentateur, tout bleu, les yeux clos, une tâche de sang sur le front, on peut lire le message suivant... 

Bien vite, les twittos ont apporté leur réponse à l'éngime. Pour certains, c'est sûr, c'est Nagui ! 

On se rappelle que l'animateur avait épinglé, avec humour, son camarade du service public, en découvrant son incroyable popularité. "C'est une honte ! Michel Cymes numéro un à 0,1% ?! Alors là je m'adresse au public, c'est une honte !", s'était emporté le présentateur de "N'oubliez pas les paroles", sur le plateau du "Tube" de Canal +. "Ce médecin est un danger. Il faut que vous le sachiez, il a des problèmes de santé, il boit énormément d'alcool, il a une vie sexuelle totalement débridée."

Sans parler d'un cliché désormais célèbre du "Doc", le visage tuméfié...

A LIRE AUSSI >> Nagui a-t-il vraiment cassé la figure de Michel Cymes ?

Pour d'autres, il conviendrait d'interroger Marina Carrère d'Encausse, sa complice du "Journal de la santé" sur France 5...

D'autres y voient une nouvelle manifestation de la malédiction des Michel. Après Delpech et Galabru...  

Dans un échange rigolo sur Twitter, Michel Cymes et Michel Denisot s'en étaient amusés il y a quelques jours. Pour découvrir l'auteur de ce crime ignoble, rendez-vous sur France 2, le 9 février prochain... 

A LIRE AUSSI >> Face à l'hécatombe des Michel, Cymes et Denisot s'inquiètent

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques