Mort du comédien Yves Vincent, le juge Garonne de la série "Tribunal"

Mort du comédien Yves Vincent, le juge Garonne de la série "Tribunal"

TRISTESSE – Son visage vous dit forcément quelque chose. Le comédien français Yves Vincent est décédé ce mercredi à l'âge de 94 ans. Au cinéma, il avait joué le colonel, supérieur de Michel Galabru et Louis De Funès dans deux épisodes des "Gendarmes". A la télé, il était le juge Garonne dans la série "Tribunal" sur TF1 dans les années 1980.

Quelques jours après l'immense Michel Galabru, une figure plus discrète du cinéma français nous quitte. Yves Vincent, 94 ans, est décédé ce mercredi, annonce sa famille. Sur le grand écran, le grand public se souvient de lui pour avoir joué le colonel, supérieur hiérarchique Louis De Funès et Michel Galabru, alias Cruchot et Gerber, dans Le Gendarme se marie (1968) et Le Gendarme en balade (1970). Un petit rôle dans une carrière bien remplie.

Natif de Thônes, en Haute-Savoie, élevé à Alger jusqu'à l'âge de 21 ans, Yves Vincent  arrive à Paris en 1945. Il va d'abord se produire au théâtre, notamment dans La Putain respectueuse et Morts sans sépulture de Jean-Paul Sartre lors de leur création en 1946, mais aussi dans Un tramway nommé Désir de Tennessee Williams aux côtés d’Arletty et Louis de Funès, avant d'attirer l'attention des réalisateurs de cinéma.

Un acteur qui a traversé les générations

On le verra dans une cinquantaine de films dont Méfiez-vous des blondes de André Hunebelle (1950)Capitaine Ardant d'André Zwoboda (1951), Babette s'en va-t-en guerre (1959) de Christian-Jaque, avec Brigitte Bardot, Jean-Marc ou la Vie conjugale d'André Cayatte (1964), Hibernatus de Edouard Molinaro (1969), mais aussi Je suis une nymphomane de Max Pécas (1970), La Rumba de Roger Hanin (1987) ou encore La Maison assassinée de Georges Lautner (1988).

A la télévision, Yves Vincent avait joué dans de nombreux feuilletons ou téléfilms. Il sera notamment le juge Garonne dans la série Tribunal diffusée sur TF1 à la fin des années 1980. On l'avait également vu dans Les Cinq dernières minutes ou Les Enquêtes du commissaire Maigret. En 2013, il avait publié en 2013 un livre de souvenirs, Voulez-vous en sourire avec moi ?, publié aux édition Christian Navarro.

A VOIR AUSSI >> Michel Galabru en 5 envolées médiatiques mémorables

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques