"Mr. Robot" saison 2, épisode 12 : le complexe de Dieu

"Mr. Robot" saison 2, épisode 12 : le complexe de Dieu

RECAP - USA Network diffusait ce mercredi 21 septembre le douzième et ultime épisode de la saison 2 de "Mr. Robot". Et après une montée en tension lors des épisodes précédents, cette conclusion fait un peu l'effet d'un soufflé qui retombe. Mais apporte son lot de nouvelles interrogations intrigantes...

La saison 2 de Mr. Robot s'est achevée avec des révélations, mais aussi de nombreuses interrogations pour la suite. Seconde partie d'un épisode final qui a débuté la semaine dernière, "Python, Part 2" confrontait de nouveau Elliot à son pire cauchemar : l'illusion. Après la réapparition surprise de Tyrell Wellick dans les dernières minutes de la première partie, les deux personnages se retrouvaient ensemble au centre des opérations de la fameuse Phase 2. Pour Elliot c'était une nouvelle occasion de questionner la réalité. Wellick était-il réel ? Etait-ce une nouvelle manipulation de Mr. Robot ? 


Malheureusement pour lui, la balle tirée par Wellick est bien réelle. Mais revenons un peu en arrière. Au début de la saison, dans un flashback, les deux personnages se trouvaient dans la salle d'arcade, QG de FSociety, pour lancer le hack contre E Corp. Alors que Tyrell regardait les lignes de codes sur l'ordinateur, Elliot plongeait sa main dans le popcorn pour récupérer un pistolet. Toute la saison nous laissait croire que ce dernier avait tué son nouvel allié, elle nous a encore bien trompés. 

Nous étions supposés être des Dieux tous les deuxTyrell Wellick

En réalité, Elliot a confié l'arme à Tyrell pour arrêter quiconque tente d'empêcher la réalisation de la Phase 2 : détruire le bâtiment d'E Corp dans lequel se trouve toutes ses archives. Si le personnage de Rami Malek est l'instigateur de cette étape comme l'avait révélé la Dark Army, c'est surtout Mr Robot qui a tout mis en place dans son dos, et Elliot cherche à y mettre fin. C'était sans compter cette balle réelle, que Tyrell Wellick, bien vivant, tire dans son estomac. Trompé par la réalité, le héros cherchait à reprendre le contrôle définitif et mettre fin à une illusion dont sa paranoïa se nourrissait.


Ce qui amène à un étrange coup de téléphone, entre Wellick et Angela qui semble bien plus impliquée dans l'affaire qu'on ne pouvait le penser. De son côté, Darlene est bien en vie - on ne peut pas en dire de même que Cisco (R.I.P) - et est interrogée par Dom dans les locaux du FBI. Si elle ne craque pas aussi facilement qu'elle l'aurait souhaité, l'agent fédéral lui révèle qu'elle sait depuis un moment qu'Elliot est le cerveau d'FSociety. Comment ? Nous ne le saurons pas - encore - et la révélation tombe un peu à plat.

Des hauts et des bas

La saison 2 de Mr. Robot est symbolisée par la réussite - ou non - de ses personnages féminins. Si Angela en est assurément l'un des gros points forts, Joanna est une grande déception. Finalement, tous ces coups de fil et cadeaux venaient de Scott Knowles, dont la femme avait été assassinée par Tyrell Wellick lors de la saison 1. Son intrigue n'a jamais réellement été connectée à l'histoire principale, mise à part une rapide rencontre avec Elliot, et il était difficile de s'y intéresser. À côté de ça, Angela a été une véritable révélation, notamment par son implication, forcée - comme nous le laissait penser Sam Esmail - dans FSociety, mais aussi avec ses différentes interactions avec Price, et son évolution fascinante.


Le créateur a su nous offrir de grands moments, comme cette fusillade dans le restaurant, cette rencontre "Twin Peaks" entre Angela et son tout jeune sosie, ou encore ce fabuleux épisode 6 dans lequel Elliot était enfermé dans une sitcom. Mais il a également montré quelques signes de faiblesse avec des moments moins palpitants, comme l'histoire de Joanna, ou un début de saison jugé trop long par de nombreux fans. Pour autant, la saison 2 de Mr. Robot qui a ses failles, ses irrégularités, reste un objet fascinant.

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques