"Oblivion" ce soir sur TF1 : 3 choses à savoir sur Olga Kurylenko

"Oblivion" ce soir sur TF1 : 3 choses à savoir sur Olga Kurylenko

CINÉMA – TF1 diffuse ce dimanche soir le film "Oblivion", qui réunit à l'écran Tom Cruise et Olga Kurylenko. L'occasion pour LCI de revenir sur l'ascension fulgurante de cette dernière.

Film futuriste ce dimanche soir sur TF1. Oblivion est un film de science-fiction post-apocalyptique, écrit et réalisé par Joseph Kosinki et sorti en 2013. Tom Cruise y incarne le personnage principal, Jack Harper, chargé de la sécurité et réparation des drones sur la Terre, où plus personne ne vit après des années de guerres contre des extra-terrestres. A ses côtés, Olga Kurylenko, qui interprète Julia Rusakova, une astronaute que va sauver Jack Harper et qui va bouleverser sa vie.


A cette occasion, LCI vous a dressé trois éléments de portrait de cette actrice que vous ne connaissez peut-être pas encore très bien.

Elle a été mannequin dans une autre vie

À seulement 13 ans, la jeune fille est repérée dans le métro de Moscou pour un chasseur de têtes. Trois ans plus tard, elle arrive à Paris et devient égérie internationale pour plusieurs marques et fait la couverture de nombreux magazines de mode. Elle décide alors de rattraper son retard culturel en matière de cinéma et s'astreint à un rythme de trois films par jour. C'est en découvrant Breaking the Waves, réalisé par Lars Von Trier, qu'elle a une révélation. Elle rêve de se voir offrir un rôle à la hauteur de celui d'Emily Watson, qu'elle admire beaucoup. Aujourd'hui, le mannequinat, c'est bel et bien terminé pour Olga. Installée à Londres avec son mari, l'acteur Max Benitz, elle est mère du petit Alexander, né le 3 octobre 2015. 

Elle est devenue la reine du film d'action

Après une première apparition à l'écran dans L'Annuaire, elle enchaine les petits rôles avant que sa carrière ne s'accélère à la sortie du film Hitman, adapté du jeu vidéo du même nom. Elle campe la James Bond girl dans Quantum of Solace, sorti en 2008. Cette exposition médiatique lui permet de tourner de nombreux films d'action tels que Max Payne, Centurion, Oblivion mais aussi November Man aux côtés de Pierce Brosnan, La promesse d'une vie de et avec Russell Crowe ou encore Code Momentum. Entre deux projets, elle se consacre aussi à des films d'un genre différent comme À la merveille de Terrence Malick, La terre outragée, qui porte sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl ou encore A Perfect Day, sur un groupe d'humanitaires en mission dans une zone en guerre. On la verra cette année dans le film Gun Shy, avec Antonio Banderas, alors qu'elle sera en plein tournage avec Romain Duris pour Dans la Brume de Daniel Roby.

Elle parle couramment français et revendique l'égalité hommes-femmes

À chacune de ses interviews, Olga Kurylenko parle un français parfait et quasiment sans accent. La belle a même obtenu la nationalité française en 2001. Dans une interview accordée au Parisien en 2015, elle revendique l'égalité salariale entre acteurs et actrices. Alors que le sexisme fait toujours rage à Hollywood, elle considère cependant qu'elle a suffisamment de chance de faire son métier pour se plaindre : "Si on est à niveau égal dans notre métier et qu'un homme gagne plus, je me demande pourquoi ? C'est sûr que dans ce cas, il faut une égalité salariale. Mais si on prend les niveaux de carrière, c'est normal que certaines personnes gagnent plus. En tant qu'acteurs on est privilégiés, si l'on prend le monde normal, moi je vais pas me plaindre. Il y a des gens qui galèrent, qui ne gagnent pas assez... J'ai de la chance de pouvoir faire ce que je fais." 

Plus d'articles

Sur le même sujet