Qu'est devenue Valentina Vargas, la sauvageonne qui déniaisait Christian Slater dans "Le nom de la rose" ?

Qu'est devenue Valentina Vargas, la sauvageonne qui déniaisait Christian Slater dans "Le nom de la rose" ?

WHO'S THAT GIRL ? C'est un des films cultes des années 80. France 2 propose de revoir ce lundi soir "Le nom de la rose", le film de Jean-Jacques Annaud tiré du best-seller de l'écrivain italien Umberto Eco, décédé le 19 février dernier. Si le long-métrage a permis de révéler Christian Slater, il a surtout mis en lumière Valentina Vargas qui a durablement marqué les esprits des spectateurs mâles.

Son nom ne vous dit sûrement rien. Pourtant, Valentina Vargas a marqué plus d'un spectateur dans les années 1980. Souvenez-vous, en 1986 sortait Le nom de la rose, l'excellent film de Jean-Jacques Anaud, adapté du best-seller de l'écrivain italien Umberto Eco, décédé le 19 février dernier.

Pas farouche pour un sou

Dans ce thriller médiéval, on suivait les aventures de Guillaume de Baskerville (Sean Connery), un moine franciscain envoyé dans une abbaye bénédictine au XIVe siècle pour faire la lumière sur de mystérieuses disparitions. A ses côtés, Adso (Christian Slater), un jeune novice qui lui a été confié, croise le chemin d'une belle et mystérieuse paysanne qui va lui faire découvrir les plaisirs de la chair.

Tous les garçons se souviennent de la sublime Valentina Vargas qui prêtait ses traits à cette sauvageonne pas farouche pour un sou, dans une des scènes les plus sexy du cinéma. Et pour donner encore plus de réalisme à cette fameuse séquence érotique, Jean-Jacques Annaud avait volontairement omis de dire à Christian Slater que la belle comédienne d'origine chilienne allait se dénuder devant lui...

Une carrière (très) discrète

Si la demoiselle alors âgée de 22 ans fait une entrée remarquée dans le cinéma, elle ne parviendra jamais à véritablement percer. Après Le nom de la rose, elle enchaîne les seconds rôles (Le grand bleu, Dirty Games, Hellraiser 4) avant de gravir les échelons dans des films qui n'auront pas marqué l'histoire du cinéma (Dirty Games, The Tigress ou encore Sans espoir de retour).

On la voit ensuite aux côtés d'Antoine de Caunes dans Chili con carne (1999), la comédie de Thomas Gillou puis à la télévision dans Les Liaisons Dangereuses, de Josée Dayan avec Catherine Deneuve et Rupert Everett. Son dernier rôle au cinéma remonte à 2012, dans La Nuit d'en face, l'ultime film de Raul Ruiz. Si la comédienne aujourd'hui âgée de 51 ans a délaissé les écrans, c'est pour mieux se consacrer à son autre passion : la musique. Son premier album baptisé Bit of sun est sorti en novembre 2013. Dans la plus grande discrétion. 

A LIRE AUSSI 
>> 
Umberto Eco, l'auteur du best-seller Le nom de la rose est mort
>> 
3 bonnes raisons de (re)voir Le nom de la rose

Le nom de la rose, ce soir à 20 h 55 sur Arte. 

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques