"Questions pour un champion": un plateau méconnaissable, Samuel Etienne très (trop ?) calme

"Questions pour un champion": un plateau méconnaissable, Samuel Etienne très (trop ?) calme

MOLLESSE - Après vingt ans de journalisme, Samuel Etienne s'est retrouvé pour la première fois à la tête de l'émission culte jusqu'ici animée par Julien Lepers. Ce lundi soir, le nouveau présentateur s'est montré efficace et serein. Par ailleurs, la voix-off a disparu et le plateau du jeu a évolué.

Sans être impropre à l'exercice, Samuel Etienne est loin d'avoir la verve et le dynamisme de son prédécesseur. Ce lundi 22 février à 18h10, celui qui rêvait de se lancer dans le divertissement depuis quelques années s'est jeté dans le bain de "Questions pour un champion". Nouvel animateur, nouveau plateau (désormais, le public est presque constamment visible), musiques légèrement retravaillées et disparition de la voix-off assurée depuis 1992 par William Pinville... mais aucun changement des règles, heureusement ! Ces dernières se découpent toujours en trois parties : "Les 9 points gagnants", "Le 4 à la suite" et "Le face-à-face".

Des internautes très virulents

Dès les premières minutes, Samuel Etienne s'est dit "très ému" et "très fier" de succéder à Julien - "et non remplacer, on ne remplace pas un tel présentateur" – à Julien Lepers. S'il a gardé un rythme soutenu dans l'enchainement des questions, le "petit nouveau" est toutefois loin d'avoir l'enthousiasme de son prédécesseur, dont l'ardeur était restée la même au terme de 28 ans d'émission.

Pour sa première, l'ex-présentateur du 12/13h était d'un calme déconcertant, très souriant, affichant un tendre visage de chérubin, parfois agaçant.

Un style qui n'a pas tout à fait convaincu les internautes. Sur Twitter, les critiques négatives étaient en large majorité, mettant à mal un présentateur "mou" et "manquant de pep's" et "un plateau aseptisé".

EN SAVOIR + >> QPUC a fait un carton pour son retour, mais vous, ça vous a plu ?

Heureusement, Julien Lepers a fait partie de la minorité d'internautes prêts à soutenir le nouveau venu. Sur son compte Twitter, il a souhaité bon courage à son successeur. 

Pour Dana Hastier, directrice de France 3, l'objectif de Samuel Etienne est de cibler un public plus jeune (d'au moins une dizaine d'années, soit quinquagénaire), et de dépasser les 11 % de parts d'audience jusque-là obtenus par Lepers. "J'ai entendu Dana Hastier nous dire qu'on avait un an et demi, ce que je trouve extrêmement confortable, a récemment confié le présentateur de 44 ans. A titre personnel, je vais être beaucoup plus sévère. Si dans six mois, je n'ai pas stabilisé les audiences, j'estimerai personnellement que j'ai échoué"

Concernant l'heureux gagnant de cette émission, il a refusé la cagnotte de 10 000 euros pour laisser lui aussi une chance à Samuel Etienne. 

A LIRE AUSSI >> "Avant d'accepter "Questions pour un champion", j'ai demandé conseil à ma femme !"

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques