3 choses à savoir sur Suliane Brahim, l'héroïne de la série "Zone Blanche"

3 choses à savoir sur Suliane Brahim, l'héroïne de la série "Zone Blanche"

PORTRAIT - France 2 diffuse ce lundi soir deux nouveaux épisodes de sa série événement "Zone Blanche". Il est temps de faire connaissance avec Suliane Brahim, son héroïne.

La télévision française à son Twin Peaks. Avec Zone Blanche, France 2 propose depuis le lundi 10 avril une série qui se déroule dans la petite communauté de Villefranche, au beau milieu d'une immense forêt. Les mystères, meurtres et disparitions font le quotidien de cette petite ville. Palpitant... Alors, avant la diffusion des épisodes 3 et 4, ce soir à partir de 21h, on vous en dit un peu plus sur Suliane Brahim, l'héroïne de Zone Blanche.

En vidéo

Bande-annonce de la série "The Mist"

  • 1Elle a rejoint la série parce qu'elle aime Santa Barbara

    Dans une interview pour TéléObs, Suliane Brahim a évoqué l'une des raisons pour laquelle elle a décidé de se lancer dans l'aventure Zone Blanche : "J'ai lu : 'Elle court le long de la voie ferrée' et je me suis dit : 'Ah, ouais, je veux faire ça !'". Un peu comme les héroïnes de Santa Barbara, mais sans la voie ferrée. Une série qui a marqué son enfance dans les années 80.

  • 2Elle est sociétaire de la Comédie Française

    En 1998, à l'âge de 20 ans, elle commence des études de théâtre à l'École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, en parallèle, elle travaille en tant que serveuse au bar du foyer du public de la Comédie Française. Si elle commence à monter sur les places quelques années avant, en 1996, c'est en 2009 qu'elle réalise son rêve en devenant pensionnaire de la Comédie-Française. En 2016, elle est nommée sociétaire.

  • 3Elle parle le swahili

    Si son rêve a toujours été de devenir comédienne - elle a pris une option théâtre au bac - Sulian Brahim a aussi fait des études littéraires  l'Institut national des langues orientales. Elle y étudie notamment le swahili (notamment parlé au Burundi, au Kenya, au Rwanda ou encore en Somalie). Elle avait dans l'idée de travailler dans l'humanitaire à l'époque.

Plus d'articles

Sur le même sujet

En ce moment

Rubriques