Sherlock Holmes sur TF1 : 5 choses à savoir sur Robert Downey Jr, l’un des acteurs les mieux payés au monde

Sherlock Holmes sur TF1 : 5 choses à savoir sur Robert Downey Jr, l’un des acteurs les mieux payés au monde

ÉLÉMENTAIRE MON CHER WATSON - TF1 diffuse ce soir à 21 heures le film Sherlock Holmes, adaptation du roman de Conan Doyle où Robert Downey Jr incarne le perspicace détective. LCI vous délivre cinq choses à savoir sur l'un des comédiens les onéreux de la planète.

TF1 diffuse ce soir à 21 heures,  Sherlock Holmes, de Guy Ritchie, une adaptation moderne (2008) du mythique roman de sir Arthur Conan Doyle (1887). L'occasion de vous présenter celui qui interprète le célèbre détective. Voici cinq choses à savoir sur Robert Downey Jr, l'un des acteurs les plus bankables du moment. 

L'un des acteurs les mieux payés au monde

Bankable. Robert Downey Jr est l'un des acteurs les mieux rémunérés au monde. Avec 48 milions de dollars perçus en 2016, le natif de New York  fait parti du cercle très fermé des dix comédiens les plus cotés du marché selon Forbes


Un classement dominé par la musculeuse star hollywoodienne Dwayne Johnson, aussi appelé "The Rock" (60 millions de dollars gagnés en 2016) que l'on a pu notammanent voir sur le tournage de Fast&Furious 8, Central Intelligence, Baywatch (la nouvelle adaptation d’Alerte à Malibu) ou tout récemment, Jumanji.

En vidéo

"Captain America : Civil War" : l’interview exclusive de Robert Downey Jr, alias Iron Man

Monsieur Iron Man

Indissociable. Outre Sherlock Holmes, c'est surtout le personnage d'Iron Man qui poursuit Robert Downey Jr depuis son premier volet sorti en 2008. L'acteur de 52 ans est apparu dans pas moins de neuf films Marvel. Son personnage égocentrique et un brin mégalo  lui est donc chevillé au corps et est devenu un élement incontourbable de l'empire Avengers, faisant partie intégrante du succès de la franchise. 


"Tout le monde me dit que le rôle me va comme un gant. (…) Je ne voulais surtout pas tout gâcher durant les six ou sept derniers films Marvel parce que je n’aurais pas réussi à me maintenir au niveau. Je veux juste raccrocher les gants avant que ça ne devienne gênant” a-t'il confié à News.com.

Tout le monde me dit que mon rôle me va comme un gantRobert Downey Jr

En vidéo

Robert Downey Junior à Paris pour présenter Iron Man 3

Un artiste dans l'âme

Mélomane. Tel est l'un des talents méconnus par le  grand public de l'acteur. Alors qu'il joue dans la série (culte) Ally McBeal, l'américain enregistre "River", une reprise au piano d'une chanson de la musicienne canadienne Joni Mitchell. Ce titre a d'ailleurs fait un  tabac pendant les fêtes de Noël de l'an 2000 outre-Atlantique. En 2004, il lance même The Futurist, un album comportant huit de ses compositions.

Un féru d'art

Collectionneur. Robert Downey Jr est le détenteur d'un solide collection d'oeuvres d'arts( De Miró à Bansky en passant pas Giaccometti) en compagnie de sa femme, la productrice Susan Levin."J'aime Picasso, elle aime Miró " s'amuse t'il à rappeler. 


Pour la petite histoire, le comédien s'est d'ailleurs essayé lui-même à la peinture en dessinant son auto-portrait sur la pochette de son unique opus de pop musique sorti en 2004.

Une enfance difficile

"Baby-toxico". Aussi loin qu'il s'en souvienne, Robert Downey Jr a toujours été "entouré de drogues". Son père, qui était toxicomane, l’a autorisé à consommer de la marijuana alors qu'il est âgé de six ans. Un bien triste épisode qu'il précise regretter aujourd'hui.


 Questionné plus tard sur son usage de drogue, l'acteur a déclaré : "Quand mon père et moi consommions de la drogue ensemble, c’était comme si il essayait d’exprimer son amour(en 1998, dans le livre The New Breed). Très jeune, Robert a aussi commencé à devenir dépendant à l’alcool. C'est son ami Mel Gibson qui l'aidera personnellement à se tirer de cette mauvaise passe. 


Une addiction qui lui a notamment coûté  sa longue (de 1984 à 1991) relation avec l'actrice et fashionista américaine Sarah Jessica Parker."J'étais trop égoïste. Je buvais et j'avais un problème avec la drogue, ce qui ne collait pas car elle est complètement éloignée de tout ça", avait-il confié après coup au magazine américain Parade.

Plus d'articles

Sur le même sujet