Télévision et politique, c'est fini pour Anne Sinclair

Télévision et politique, c'est fini pour Anne Sinclair

DÉCLARATIONS - Invitée dans ''Le Tube'', diffusé samedi sur Canal+, Anne Sinclair a expliqué qu'elle n'avait pas du tout envie de revenir présenter une émission à la télévision.

Elle n'a plus rien à prouver et la télévision ne l'a fait plus rêver. A l'occasion des quatre ans du Huffington Post en France, Anne Sinclair, directrice éditoriale du site, était invitée dans ''Le Tube'', diffusé sur Canal+. Interrogée par Ophélie Meunier, la journaliste a déclaré qu'il était hors de question pour elle de réapparaître régulièrement sur le petit écran.

''Je n'ai pas envie de revenir à la télé'', a-t-elle assuré en expliquant qu'elle n'accordait pas toute sa confiance à la télévision. ''Je m'en méfie. Elle est parfois simplificatrice. Elle privilégie le clash au fond et j'ai la faiblesse d'aimer le fond'', a raconté Anne Sinclair qui a animé le magazine politique ''7 sur 7'' de 1984 à 1997 sur TF1.

Présenter le 20 Heures n'a jamais été un rêve

L'ex-épouse de Dominique Strauss-Kahn a pourtant été longtemps courtisé par ce média, notamment pour la présentation de journaux télévisés. ''Je n'ai jamais rêvé de faire un 20 heures (...) j'ai eu la faiblesse de croire que quand je faisais '7 sur 7' c'était très satisfaisant d'avoir quelque chose de cohérent qu'on faisait complètement soi-même plutôt que d'être la tête de train, d'un train qui arrivera de toute façon en gare'', a-t-elle dit.

Aujourd'hui, le 20 Heures ne la séduit pas davantage. ''Il y a des sujets magazines qui traînent un peu en longueur. Ça me correspond un peu moins'', a lancé Anne Sinclair que les téléspectateurs de France 3 ont pu voir en décembre pour la présentation d'un prime ''Fauteuil d'orchestre'' consacré à la musique classique.

La loi du métier

Si elle a accepté, c'est uniquement parce que le thème l'amusait. Et malgré cela, elle n'aurait aucun problème à voir quelqu'un d'autre présenter un prochain numéro . ''Il faut toujours laisser sa place à quelqu'un d'autre. C'est la loi du métier'', a-t-elle déclaré.

Enfin, à la question de savoir si elle préférerait animer chaque jour ''C dans l'air'' ou prendre la direction de la communication de l'Elysée, elle a répondu : ''Oh mon Dieu, revenir à la télévision. Entre les deux c'est sûr. La politique c'est fini pour moi.''

A LIRE AUSSI

>> Vu de Twitter : comment Anne Sinclair est devenue la nouvelle héroïne des Twittos

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques