"The Walking Dead" : Alanna Masterson (Tara), victime de body-shaming, répond aux "trolls" sur Instagram

"The Walking Dead" : Alanna Masterson (Tara), victime de body-shaming, répond aux "trolls" sur Instagram

POINTS SUR LES I - Quelques jours après la diffusion du sixième épisode de la saison 7 de "The Walking Dead" centré sur le personnage de Tara, l'actrice Alanna Masterson a poussé un coup de gueule. Sur Instagram elle s'en est pris aux "trolls" qui l'ont insulté sur son poids.

La saison 7 de The Walking Dead s'intéresse aux répercussions du double meurtre sanglant de Negan (Jeffrey Dean Morgan) lors du premier épisode diffusé le 23 octobre dernier. Chaque semaine, la série nous propose de suivre les personnages qui ont, depuis, emprunté des chemins différents. Ce dimanche, c'est Tara - et Heath dans une moindre mesure - qui était à l'honneur dans "Swear", loin de toute cette horreur qui frappe les survivants. Une mise en lumière qui a amené les internautes les plus méchants et sexistes - les trolls -  à critiquer et insulter Alanna Masterson sur son physique et sa prise de poids.


Harcelée, l'actrice qui a donné naissance à son premier enfant le 4 novembre 2015, a décidé de réagir sur son compte Instagram avec un long message, accompagné d'une photo de Marlowe, sa fille, aujourd'hui âgée de un an : "Chers trolls d’Instagram, personnes qui insultent le physique et tous les hommes et les femmes qui pensent que c’est acceptable de faire des remarques sur mon poids : j’espère que vous n’avez pas d’enfants. Et si c’est le cas, j’espère que vous leur apprenez la gentillesse et la tolérance. J’espère que vous leur apprenez que ce n’est pas correct de se moquer ou d’insulter les gens".

Et de continuer : "J’espère qu’un jour VOUS apprendrez ce que c’est que d’être parent. Un parent gentil et altruiste. Un parent qui travaille. Un parent qui parvient à se mettre à la place des autres. Peut-être que ça n’arrive pas à rentrer dans votre putain de crâne, mais s’occuper d’un bébé pendant un an (et l’allaiter dans un van entre deux scènes de tournage en plein été) demande beaucoup de travail, de détermination et d’organisation".


Alanna Masterson continue de déplorer leur attitude, en assurant qu'elle nage dans le bonheur avec sa fille "Alors avant que vous ne décidiez de faire un commentaire sur ma poitrine qui est “trop large” ou bien à quel point je suis devenue “grosse”, sachez juste que cette petite fille connaît de merveilleux premiers jours. Je ne changerais ça pour rien au monde. J’aurais continué avec plaisir de manger suffisamment de calories pour produire du lait afin que ses petits os se forment.


Elle n'hésite pas à pointer du doigt la lâcheté des trolls d'internet : "Et puis grandissez bordel. Votre mère devrait avoir honte d’avoir élevé de telles brutes toujours prêtes à juger les autres. Je suis certaine qu’elle sait à quel point vous êtes “courageux” de troller ainsi, bien cachés derrière votre iPhone ou votre ordinateur". Et de conclure : "J’adorerais voir n’importe quel homme ou femme donner naissance à un bébé, s’en occuper et ensuite travailler des journées de 17 heures tout en réussissant ses propres cascades. Soyez gentils les uns envers les autres. On en a besoin maintenant plus que jamais."

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques