"Top Chef 2016", épisode 1 : des larmes, des pâtes et trois éliminés

"Top Chef 2016", épisode 1 : des larmes, des pâtes et trois éliminés

RECAP - Ce lundi 25 janvier, "Top Chef" lançait sa nouvelle saison : une saison qui promet des épisodes à 100 à l'heure, sans temps mort. Quatre défis, trois éliminés, c'est aussi ça, la dure loi de "Top Chef".

Pour ce premier épisode, les candidats sont répartis en quatre équipes sous la direction d'un chef. Philippe Echebest lui, en aura deux. Et oui, il n'y a que trois chefs dans le jury. Chacun donne un défi à l'issue duquel un candidat est désigné le moins bon et risque de prendre la porte.

Une émission à cent à l'heure

Ça commence sur les chapeaux de roues. A peine l'émission lancée, les candidats sont déjà "au taquet", comme Joy-Astrid, la pile électrique de Top Chef. Premier défi, celui du chef Echebest: faire preuve de créativité avec des pâtes. Et évidemment, avec leur Saint Jacques, leurs cannellonis de tagliatelles tressées et autres, on est loin (très loin) des traditionnelles pâtes au beurre. C'est Wilfred qui remporte le premier défi en tapant dans les papilles de Philippe Echebest avec ses pâtes fraîches. Hélène Darroze, elle, veut qu'on sublime les tomates farcies. Elle veut un visuel qui tabasse et du goût. Là, c'est Xavier qui sort son épingle du jeu en signant une assiette presque parfaite.
Troisième défi : sublimer du canard. Philippe Echebest y tient particulièrement, grâce à sa recette, il avait gagné le prix du meilleur ouvrier de France. Kevin et ses Cromesquis de canard et insert au foie gras sort du lot. Pour Michel Sarran, le défi c'est un panier imposé : il faut marier deux produits qu'il aime tout particulièrement : le chou et la lotte. Là, c'est Clément qui séduit le chef avec sa cuisine simple mais technique.

Des larmes

Un bon épisode de Top Chef, c'est des larmes et du stress. Beaucoup. Les candidats sont sous-pression et dès la première épreuve, quelques cuisiniers ont déjà les nerfs qui lâchent : Sarah craque, à vouloir bien faire, trop faire aussi, elle n'arrive pas à sortir l'assiette qu'elle veut et fond en larmes avant de présenter son travail, persuadée de ne pas passer l'épreuve. Heureusement, Philippe Echebest est là pour rassurer la candidate. Il y a un cœur là-dessous.

Des chefs omniprésents

Plus de voix off. C'est les chefs qui s'en occupent. Ils parlent beaucoup, courent aussi derrière les candidats, posent mille questions, se posent des questions, font des blagues, ils guident aussi un peu. Bref, cette année encore, les chefs sont omniprésents... Parfois un peu trop... Et on se demande, au final, à quoi sert le très charmant (mais trop peu présent) Stéphane Rotenberg.

La dernière chance...

Pour quatre candidats, les épreuves ont été difficiles. Se sont donc retrouvés en danger Joy-Astrid, Nicolas, le fougueux Alexandre (et sa casquette à l'envers) et Clément. Tous ont déçu les chefs. Finalement, les chefs décident de donner une deuxième chance à Joy Astrid. Pour les autres c'est fini. Alexandre "a la rage", pour Nicolas, l'élimination, ce n'est pas une fin en soi.

 A LIRE AUSSI >> PHOTOS - "Top Chef" : voici les candidats de la saison 7

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques