Victime d'antisémitisme sur Twitter, Arthur raconte

Victime d'antisémitisme sur Twitter, Arthur raconte

RAS LE BOL - Arthur était invité dans ''Le Grand Journal'', diffusé mardi soir sur Canal+. Alors qu'il réagissait au départ de Christophe Willem de Twitter, l'animateur star de TF1 a expliqué qu'il était lui-même la cible d'insultes sur le réseau social.

C'est la face obscure de Twitter. Invité dans ''Le Grand Journal'', diffusé mardi soir sur Canal+, Arthur a confié qu'il était lui aussi victime d'insultes répétées sur le réseau social. ''Je ne lis plus les messages de Twitter pendant mes programmes. Je vous invite à suivre mon compte Twitter pendant mes émissions de télé, vous allez voir ce que c'est que la haine. Mais je m'en fous. Moi j'utilise cet outil uniquement pour communiquer sur mes émissions et sur mon travail'', a-t-il déclaré en précisant qu'il ne faisait jamais référence à sa vie privée sur le réseau social.

En faisant cette déclaration, l'animateur réagissait à l'histoire d'un autre invité, Christophe Willem. Le chanteur a, en effet, décidé de quitter Twitter où il était victime d'agressions répétées. "L'avènement de Twitter a fait apparaître le côté vil et malsain de certaines personnes jouissant de cette liberté de parole pour y répandre une haine permanente sous couvert d'un anonymat nouveau'', avait écrit Christophe Willem sur Facebook.

1.5 million d'abonnés au compte d'Arthur

Dans l'émission de Maïtena Biraben, Arthur a également raconté qu'il était une cible du fait de sa religion. ''Je dois faire partie de ceux qui sont le plus insultés. On ne s'habitue pas par contre. Je ne m'habituerai jamais. Moi, ce n'est pas de l'insulte c'est de l'antisémitisme, voilà. Plus on a de monde qui vous suit, plus on a de monde qui vous insulte aussi'', a-t-il dit alors que son compte Twitter affiche plus de 1,5 million d'abonnés.

En juin dernier, l'animateur star de TF1 avait déjà évoqué l'antisémitisme dont il est fréquemment victime. "J'ai dû être le Juif le plus vu à la télévision. J'ai cumulé les mandats : belle réussite, belles femmes. Je suis un provocateur", avait-il raconté à Paris Match pour expliquer ce phénomène.

Mais mardi soir, les téléspectateurs qui regardaient ''Le Grand Journal'' ont surtout relevé sur Twitter la très belle bourde d'Arthur qui en parlant du retour à la chanson de Renaud a évoqué ''le sphinx qui renaît de ses cendres''. Besoin d'un peu de repos peut-être ?

A LIRE AUSSI
>> Christophe Willem révèle les vraies raisons de son départ de Twitter

Les tags

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques