VIDEO - "60 jours en prison" : la téléréalité qui envoie des innocents derrière les barreaux

VIDEO - "60 jours en prison" : la téléréalité qui envoie des innocents derrière les barreaux

PRISON BREAK – Un petit séjour derrière les barreaux, ça vous tente ? La chaîne A&E diffuse en ce moment "60 jours en prison", une nouvelle émission de téléréalité qui envoie sept innocents dans une prison ultra violente pour servir de taupes au shérif local.

Mais jusqu'où ira la téléréalité ? La chaîne américaine A&E vient de repousser un peu plus les limites du genre (et de la décence) avec "60 jours en prison" ("60 Days In"), un nouveau programme dans lequel sept innocents, trois femmes et quatre hommes, se retrouvent enfermés dans une prison du comté de Clark à Jeffersonville, dans l'Indiana. Perdus au milieu de 500 détenus et filmés en permanence par 300 caméras, il ont pour mission de servir de taupe au shérif local, Jamey Noel.

"La seule façon de vraiment comprendre ce qui se passe dans la prison était d'introduire des participants innocents dans le système afin d'obtenir des renseignements de première main et impartiaux", justifie le shérif à l'initiative du programme. "Les volontaires courageux nous ont permis d'identifier des problèmes graves à l'intérieur de notre système, que des policiers infiltrés n'auraient pas pu trouver", assure-t-il.

La fille de Mohammed Ali parmi les taupes

Parmi les taupes, on retrouve notamment l'aînée des neufs enfants du boxeur Mohammed Ali, Maryum. Educatrice spécialisée dans la prévention des gangs, elle a dû changer son nom pour ne pas être reconnue par les détenues de la section féminine de la prison. Comme ses complices, la jeune femme a appris par coeur une fausse histoire, qu'elle est censée livrer à ses compagnons de chambrée en cas d'interrogatoire. Car si les autres détenus savent qu'une émission est tournée, tous pensent que l'équipe de télévision est là pour suivre des nouveaux pendant leur première expérience en prison.

Un programme nauséeux dans lequel la sécurité des candidats ne semble pas complètement garantie comme on peut le voir dans la bande-annonce ultra violente. "Je reste très préoccupée, car qui assumera la responsabilité si cette aventure à haut risque se termine mal ?" s'est interrogée Kelly Khuri, élue du comté de Clark.

A LIRE AUSSI >> Tout sur "Born in the wild", la téléréalité polémique qui suit des femmes accoucher en pleine nature 

Les tags

    Et aussi

    Sur le même sujet

    À suivre

    Rubriques