VIDÉO - Clashs à gogo et pipeau : les séquences les plus savoureuses d'Elise Lucet dans "Cash Investigation"

DirectLCI
CLASH ET CASH - Elise Lucet fait le bonheur de France 2 avec "Cash Investigation" et le malheur des patrons. Avec son journalisme agressif, courageux, audacieux et déterminé, elle expose les vilains petits secrets des grandes entreprises... Et des hommes politiques. Alors qu'elle va diffuser un reportage sur Envoyé Spécial consacré à Penelope Fillon jeudi 2 février au soir, LCI vous propose une sélection vidéo de six moments marquants du programme.

Les six séquences marquantes d'Elise Lucet dans "Cash Investigation"

  • 1Son clash avec Rachida Dati

    En septembre 2015, Elise Lucet s'intéresse au cas Rachida Dati, entendue en 2014 par le chef du comité d’éthique du parlement européen à propos d’un éventuel conflit d’intérêts avec GDF SUEZ. La journaliste de "Cash Investigation"se rend dans les couloirs du Parlement européen pour l'interroger cette affaire. Ce que l'élue ne semble pas du tout apprécier. Elle s'en prend à la journaliste : "accusations à la con", "pauvre fille", "votre carrière est pathétique".
  • 2Son incruste chez le groupe Bayer

    Le 2 février 2016, France 2 diffuse un nouveau numéro de "Cash Investigation", dans lequel elle s'invite, avec son équipe, à l'assemblée générale des actionnaires du groupe Bayer. Il commercialise du folpel, un pesticide qui est peut-être cancérigène et qu'on retrouve dans l'air de toutes les régions françaises.
  • 3Sa surprise au ministre de l'Agriculture

    Dans le même reportage, qui s'intéresse aux dangers des pesticides, Elise Lucet et son équipe invitent dans leurs locaux le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll. Les journalistes déroulent une immense carte de la France des pesticides, par département et par dangerosité (cancérigènes, nocifs pour la reproduction,...) . Et à voir la tête du ministre en arrivant, ce n'est pas un cadeau qui lui fait vraiment plaisir...
  • 4Son maniement du pipeau

    C'est l'une des séquences télé immanquables de ce début d'année. Dans le numéro intitulé "Razzia sur le bois, les promesses en kit des géants du meuble", la journaliste se retrouve face à Ben Gunneberg, patron du PEFC, qui labellise les différents objets et meubles en bois, censé garantir aux consommateurs qu'ils contribuent à la gestion durable des forêts. Evidemment, la journaliste de choc a découvert le pot aux roses et expose le pipeau de son interlocuteur... Avec un pipeau en bois.
  • 5Son clash avec Christian Estrosi

    Le 18 octobre dernier, France 2 diffusait un numéro consacré aux dérapages dans l’attribution des marchés publics et notamment l'Allianz Riviera, le stade de l'OGC Nice, club de football de Ligue 1. A la fin du reportage, Elise Lucet invite Christian Estrosi sur son plateau pour en discuter. Mais le ton monte rapidement entre les deux interlocuteurs, qui restent campés sur leurs positions.
  • 6Son vif échange avec le patron France des téléphones Huawei

    En novembre 2014, Elise Lucet et Cash Investigation s'intéressent aux méthodes de fabrication de nos téléphones portables. La journaliste, dans son style habituel, provoque une rencontre avec François Quentin, le patron France de Huawei France, pour l'interroger sur le travail d'enfants dans l'usine de l'un de ses sous-traitants. Le ton monte évidemment très vite, et François Quentin refuse de répondre aux questions, en demandant à Elise Lucet de décliner son identité.

Plus d'articles

Sur le même sujet