VIDEO - Cyril Hanouna répond aux attaques de Michel Onfray : "Je préfère son frère Hugues"

VIDEO - Cyril Hanouna répond aux attaques de Michel Onfray : "Je préfère son frère Hugues"

RIPOSTE – Quand Michel Onfray accuse Cyril Hanouna de faire le lit du djihadisme, forcément, ça fâche. Lundi soir, l'équipe de "Touche pas à mon poste" sur D8 réagissait à l'interview un brin surréaliste du philosophe dans le "Figaro Magazine". Avec véhémence... et pas mal d'humour aussi.

Il ne devait plus s'exprimer dans les médias. Fin novembre, Michel Onfray renonçait à publier son essai critique, Penser l'Islam, prévu le 20 janvier 2016 chez Grasset. Et déclarait au passage quitter Twitter, pour ne plus s'exposer à ceux qui simplifient sa pensée.  "J'en ai assez que mes tweets soient plus importants que mes livres", affirmait-il au Point. Un mois plus tard, le philosophe tweete toujours. Et surtout il a accordé au Figaro Magazine un entretien fleuve dans lequel il se livre à un raccourci un brin surprenant en voulant dénoncer l'appauvrissement culturel de notre époque. Et les raisons qui motivent les candidats au djihad.

"Aujourd'hui, et ce depuis la gauche, on nous présente des modèles tragiques qui font rêver les jeunes: Bernard Tapie, la Rolex, la Ferrari, Cyril Hanouna, un joueur de foot qui donne des coups de boule, etc., alors qu'il y a soixante ans ou plus, un jeune rêvait d'être médecin, avocat ou professeur d'université, Jean-Paul Sartre ou Maurice Chevalier", déplore notamment le fondateur de l'Université populaire, à Rennes, avant de conclure : "Vouloir ressembler à Serge Reggiani ou à Yves Montand, c'est tout de même moins déshonorant que vouloir ressembler à Cyril Hanouna ! Il est donc logique que de nos jours, la kalachnikov devienne le rêve ultime."

"Avant on avait Voltaire, maintenant on a Onfray"

Des propos rapidement dénoncés sur les réseaux sociaux par les fidèles de l'animateur de "Touche pas à mon poste". Avant d'être commentés par l'intéressé et ses chroniqueurs, lundi soir sur D8. C'est d'abord Gilles Verdez qui s'est emballé. "Avant on avait Voltaire, maintenant on a Onfray", a déploré le journaliste. "J'ai décidé de mettre les idées de Michel Onfray là où elles méritent d'être, dans la benne à ordures, avant la fin de l'émission", a-t-il ajouté, joignant le geste à la parole en dévoilant un sac poubelles, qu'on imagine rempli des écrits du philosophe. Ambiance.

Puis c'est Cyril Hanouna lui-même qui a livré (un peu) le fond de sa pensée. "Je ne parle pas à Michel Onfray, c'est un islamophobe notoire qui a dit d'énormes conneries, je ne lui répondrai jamais, je ne veux même pas en entendre parler, comme ça c'est réglé", a balayé l'animateur, avant de rajouter, ironiquement : "Je préfère son frère Hugues". Regardez la séquence en question...

Coup de gueule : Michel Onfray s'en prend à Cyril - TPMP - 11/01/2016

A LIRE AUSSI
>> Les fans de Cyril Hanouna répondent à Michel Onfray sur Twitter
>>  Michel Onfray donne sa dernière interview dans "Salut les Terriens !"
>>  Onfray renonce à publier son essai sur l'islam... et quitte Twitter

Et aussi

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques