"Danse avec les stars 8" - Agustin Galiana : "J'ai envie d'être accepté une deuxième fois par le public"

DirectLCI
OLÉ - Popularisé par la série "Clem", dans lequel il joue le fils de Victoria Abril, l'acteur espagnol de 39 ans souhaite avant tout "s'amuser" et "bien faire pour le public" aux côtés de sa partenaire Candice Pascal. Son objectif ? "Faire un vrai flamenco, que ça respire l'Espagne quoi !"

Il y a trois ans, Miguel Angel Muñoz apportait une touche caliente à Danse avec les stars. Pour sa huitième saison, le concours de danse de TF1 se met à l'heure espagnole avec Agustin Galiana. Les fans de la série "Clem" reconnaîtront Adrian, le fils de Victoria Abril qui a vaincu un cancer. Le comédien espagnol de 39 ans espère bien séduire le public français une deuxième fois, avec sa personnalité cette fois-ci. Rencontre.

LCI : Danse avec les stars, c’est une aventure humaine mais une aventure où il va falloir vous livrer aussi. Ça ne vous effraie pas ?

Agustin Galiana : Mon rôle d’Adrian dans "Clem" a été très bien accepté, "adopté" par le public français. Ce qui me fait peur, c’est que là je ne suis pas protégé par le rôle, là c’est moi. Je suis inquiet de voir si le public va m’accepter moi, comme je suis vraiment.

LCI : Avec l’accent déjà, ça devrait aller...

Agustin Galiana : Ah oui ! Mais pourquoi vous dites ça tout le temps ? "Tu parles avec l’accent"

Candice Pascal : Mais c’est mignon.

Agustin Galiana : Oui mais ça ne veut pas dire que tu es accepté. Pour vous, c’est gagné avec l’accent. Parfois je me sens tellement ridicule de ne pas bien articuler, de vouloir parler trop vite comme les Parisiens et finalement ne pas réussir à m’exprimer comme je veux. Parfois je me sens un peu ridicule. Mais je travaille ! Ça fait déjà quatre ans que je suis en France. Pour moi c’est déjà énorme de pouvoir m’exprimer comme ça.

Sur certains pas, je sens que mon corps est en bois. Je suis raide comme un balaiAgustin Galiana, apprenti danseur

LCI : Qui est le vrai Agustin ?

Candice Pascal : Un peu loco.

Agustin Galiana : Celui que vous voyez maintenant. Je suis quelqu’un qui aime s’amuser, rigoler, taquiner, partager. Je n’aime pas faire les choses seul.

LCI : Est-ce que vous avez déjà eu un moment de solitude avec la danse ?

Agustin Galiana : Pendant les répétitions ! Sur certains pas, je sens que mon corps est en bois. Je suis raide comme un balai, ce n’est pas facile du tout.

Candice Pascal : Il est mignon parce que souvent il n’a pas confiance et des fois il est tout fier et me dit "c’est comme ça ?", comme un petit garçon. Alors que ce n’est pas du tout ça. C’est vrai que c’est un petit garçon à l’entraînement. Il est tout excité d’être là.

Agustin Galiana : Oui parce que j’ai la passion, j’ai envie d’apprendre surtout. J’ai envie de m’amuser et de bien faire pour le public. J’ai envie d’être accepté une deuxième fois dans cette émission. J’ai envie de prendre le talent de Candice, qu’elle montre à travers moi ce qu’elle sait faire.

En vidéo

DALS 8 : "La danse que j'appréhende le plus, c'est..."

LCI : Quelle est la danse qui vous fait le plus peur ?

Agustin Galiana : Je pense que les danses latines seront très difficiles car elles sont très techniques. Le standard, le foxtrot, le quickstep me font peur. Pour moi, le vrai challenge, ce sera de danser la danse de mon pays, un flamenco. Je ne l’ai jamais dansé.

Candice Pascal : Il y a le paso aussi.

Agustin Galiana : Mais dans le paso on peut se cacher avec un peu d’attitude. Pour le flamenco, il faut avoir les pieds. J’ai envie de faire un vrai flamenco, avoir le challenge de faire un peu de pied, que ça respire l’Espagne quoi !

Danse avec les stars, saison 8, tous les samedis à 21h dès le 14 octobre sur TF1.

Plus d'articles

Sur le même sujet