VIDÉO - La série "Star Trek : Discovery" est arrivée sur Netflix... et elle est sous-titrée en Klingon

DirectLCI
LOST IN TRANSLATION - C’est un petit cadeau surprise pour les fans de "Star Trek". La nouvelle saison de la célèbre série, disponible sur Netflix, a été entièrement sous-titrée en Klingon, la langue des extra-terrestres du même nom.

Non, vous n’avez pas rêvé. En vous rendant dans le menu audio de la nouvelle série Star Trek : Discovery sur Netflix, la plateforme vous propose de la regarder avec des sous-titres en français, en anglais, en allemand, en arabe… et en Klingon. En quoi ? Si vous êtes familiers de l’univers créé par l’illustre Gene Roddenberry, dans les années 1960, vous n’êtes pas sans savoir que les Klingons sont parmi les extra-terrestres les plus redoutables (et moches) de la galaxie. Sinon pas de souci, on va tout vous expliquer.

Originaires de la planète Kronos, les Klingons possèdent leur Histoire, leurs rites et donc leur langue, créée en 1984 par le linguiste américain Mark Okrand à la demande des producteurs du film Star Trek 3 : A la recherche de Spock. Ce dialecte, sommaire au départ, va s’enrichir au fil des épisodes et donner naissance à  une association très sérieuse, le Klingon Language Institute (KLI), dont les membres se réunissent régulièrement à travers le monde.


Ces doux dingues ont même fait l’objet d’un documentaire à petit budget, Earthlings: Ugly Bags of Mostly Water, présenté en 2004 au Festival de Cannes…

Do you speak Klingon ?

Vous avez envie d'apprendre le Klingon ? Rien de plus simple. Sur Youtube, on peut trouver de nombreuses vidéos, en anglais comme en français, dont les auteurs vous proposent d'en apprendre les rudiments. Accrochez-vous quand même... 

La popularité du Klingon est telle qu’elle a inspiré les scénaristes de la série comique "Big Bang Theory" le temps d’un épisode, permettant au personnage de Sheldon (Jim Parsons) de communiquer de façon "discrète"…

En 2011, dans une collection de documentaires sur le langage, le comédien britannique Stephen Fry allait à la rencontre d’un membre du KLI, le linguiste d’Armond Speeers, qui expliquait avoir appris à son fils l’anglais et le klingon simultanément, jusqu’au jour où le bambin a rejeté la langue extra-terrestre… La nouvelle série "Star Trek" va-t-elle relancer le phénomène ?

Créée par Bryan Fuller et Alex Kurtzman, Star Trek : Discovery marque le retour sur petit écran de la saga, 11 ans après la fin Star Trek : Enterprise. L’intrigue se déroule dix ans avant la série d’origine avec William Shatner et le regretté Leonard Nimoy. Et après les trois films racontant la jeunesse de Kirk et Spock depuis 2009, Star Trek et Star Trek Into Darkness de J.J. Abrams et Star Trek Sans Limites de Jusin Lin.


Pour la première fois, c’est une femme qui en est la vedette. La comédienne Sonequa Martin-Greene, révélée par la série fantastique The Walking Dead, interprète en effet le lieutenant-commandant Michael Burnham, à la tête du vaisseau USS Discovery. Une vraie révolution dans l'histoire de la série.

A ses côtés, le grand public reconnaîtra notamment la star malaisienne Michelle Yeoh. Doug Jones, Shazad Latif, Anthon Rapp ou encore Jason Isaacs complètent le casting. Disponible en Europe sur Netflix, cette nouvelle série est diffusée aux Etats-Unis sur la chaîne CBS à raison d’un épisode par semaine. 16 ont été tournés pour le moment.

Plus d'articles

Sur le même sujet