VIDEO - "On n'est pas couché" : le gros malaise de Léa Salamé face à Franck Gastambide

VIDEO - "On n'est pas couché" : le gros malaise de Léa Salamé face à Franck Gastambide

GLOUPS – Franck Gastambide était invité dans l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couché", diffusée samedi soir sur France 2. Le réalisateur et acteur de "Pattaya" a mis dans l'embarras Léa Salamé quand il a répondu à une question de la chroniqueuse portant sur sa famille.

Il y a des sujets qu'il vaut mieux éviter. Léa Salamé a fait une énorme gaffe samedi soir alors qu'elle interviewait Franck Gastambide, qui était invité dans "On n'est pas couché", diffusé sur France 2. Le réalisateur et acteur était venu assurer la promotion de son dernier film Pattaya. Cette comédie délirante, dans la lignée des Kaïra, raconte les aventures de jeunes de banlieue partis en Thaïlande.

"Vous dites que vous avez souffert du regard de votre père qui vous prenait toujours pour le dernier de la classe parce que vous étiez le dernier de la classe. Et que vous étiez un peu nul à l'école. Est-ce qu'aujourd'hui, il est fier de vous ?", a demandé Léa Salamé à Franck Gastambide.

Un enfant dyslexique

Mauvaise pioche. Sans se départir de son sourire, Franck Gastambide lui a répondu : "Je n'ai pas vu mon père depuis plus de 10 ans". Très gênée, la chroniqueuse a alors lancé en se mordant le poing : "Ah pardon (…) Je sors, oh putain" pendant que Yann Moix la taquinait : "ça c'est de la drague". Une petite pique pour celle qui n'a pas hésité, plus tôt dans l'émission, à faire part de son admiration pour une des "gueules les sympathiques du cinéma français en ce moment".

Mais Franck Gastambide ne lui en a pas tenu rigueur pour autant. Le cinéaste a expliqué qu'il était dyslexique, un problème qui a été diagnostiqué très tard, à l'âge de 12 ans, et qui a lourdement pesé sur sa scolarité. Récemment, il avait confié à Gala que ce trouble cognitif avait également eu des répercussions sur ses liens avec sa famille. "Je pense que ma mère est passée à côté de son fils (…) C'était douloureux à un moment, mais maintenant ça va", avait raconté à l'hebdomadaire celui qui n'a pas son BEPC mais cartonne au cinéma.

A LIRE AUSSI 
>>  Notre interview de Franck Gastambide : "Ma référence pour 'Pattaya' ? Jean-Claude Van Damme"
 

Et aussi

Les tags

    À suivre

    Rubriques