Roland-Garros : en 2017, le prize-money augmente de 100.000 euros

Roland-Garros : en 2017, le prize-money augmente de 100.000 euros

ARGENT - Voilà de quoi donner - un peu plus - envie à Rafael Nadal ou Roger Federer, des envies de succéder à Novak Djokovic du 28 mai au 11 juin. Ce mercredi, Guy Forget, le directeur du Grand chelem français, a annoncé une augmentation substantielle de la dotation du tournoi.

Le vainqueur de l'édition 2017 de Roland-Garros empochera 2,1 millions d'euros, soit 100.000 euros de plus qu'en 2016. Voilà de quoi donner des ailes à Rafael Nadal pour signer, à 30 ans, une 10e victoire sur l'ocre parisien. La dotation totale s'élève à 36 millions, a également annoncé mercredi le directeur du tournoi, Guy Forget. "On est sur une augmentation conséquente puisque 36 millions d'euros seront reversés aux joueuses et joueurs, soit une augmentation de 12% par rapport à 2016, c'est-à-dire 4 millions de plus", a indiqué Guy Forget lors d'une conférence de presse.


Le vainqueur de Roland-Garros (28 mai - 11 juin) touchera donc 2,1 millions contre 2 millions en 2016 (une édition remportée pour la première fois par Novak Djokovic) alors qu'un perdant au 1er tour recevra 35.000 euros. 

 "L'effort le plus important a été fait sur les qualifications", a poursuivi le patron du tournoi parisien.  "On a voulu mettre l'accent sur les qualifications parce qu'il y a un écart de plus en plus grand entre ceux qui trustent les premières places et ceux qui essaient de vivre du tennis".  Selon Forget, l'effort consenti est de l'ordre de 33% supplémentaires. 

Plus d'articles

Sur le même sujet