Vendée Globe : comment Virtual Regatta va vous embarquer pour un nouveau tour du monde

Vendée Globe : comment Virtual Regatta va vous embarquer pour un nouveau tour du monde

GAMING - Alors que les inscriptions pour la nouvelle édition virtuelle de la plus grande course de voile de la planète ont ouvert ce mardi, le jeu en ligne s'attend à faire une nouveau carton. Car en 2012, déjà, Virtual Regatta avait attiré près de 500.000 joueurs.

La grande aventure sur petit écran. Comme tous les quatre ans depuis bientôt une décennie, le jeu a été lancé en 2006, Virtual Regatta et les centaines de milliers de joueurs qui composent sa communauté se préparent au grand départ. Prévu le 6 novembre prochain aux Sables-d'Olonne pour les 29 navigateurs qui vont braver les eaux les plus dangereuses du monde dans la vraie vie, il se déroulera en parallèle sur les ordinateurs, tablettes ou smartphones des marins virtuels inscrits sur le site ou l'application (grosse nouveauté de cette édition 2016). 

Des 50.000 partants pour la première course virtuelle, il y a 10 ans (la Route du Rhum 2006), aux 300.000 pour le Vendée 2008 en passant par le raz-de-marée de la précédente édition (478.000 partants), Virtual Regatta a connu une progression exponentielle. "Rapidement, on a compris qu'on avait créé un produit qui pouvait plaire à tout le monde, même au-delà des passionnés de voile", explique à LCI Philippe Guigné, fondateur du site. Ancien navigateur pro et fondu de jeux vidéo, le Rochelais lâche alors rapidement la simulation de foot qu'il développait à l'époque pour dédier entièrement sa boîte (Many Gamers) à Virtual Regatta. Bouche à oreille, exposition médiatique et communauté hyperactive, sa petite entreprise basée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) n'a depuis pas connu la crise. 

Pour cette édition, on espère approcher le million d'inscrits"Philippe Guigné, patron de Virtual Regatta

"Pour cette édition, on espère approcher le million d'inscrits, poursuit M. Guigné. On a pleins de nouveautés pour les joueurs et on sait déjà qu'il y a une énorme attente". La vidéo de présentation de la nouvelle version postée le 6 octobre dernier sur Dailymotion a déjà été vue presque 300.000 fois, quand www.virtualregatta.com (d'ailleurs premier site nautique au monde en termes de fréquentation) s'apprête à voir défiler 1,5 million de visiteurs par jour pendant le Vendée Globe. 

Moteur 3D flambant neuf, personnalisation des bateaux à l'extrême et changements météo quasi en temps réels, tout est fait pour coller les gamers devant le jeu pendant des heures. Basé sur un modèle économique de gratuité combiné à de l'achat intégré, c'est-à-dire que l'on peut se payer des pièces plus performantes pour améliorer son voilier, la plateforme veut clairement toucher un public très large. D'autant qu'il ne faut pas être un vrai loup de mer pour s'amuser sur Virtual Regatta. "Tout est fait pour que le plus grand nombre se prenne au jeu sans trop se prendre la tête, car on n'est pas obligé d'être dans un souci de performance, conclue Philippe Guigné. Il y a quatre ans, on avait même remarqué que pas mal de joueurs s'étaient tellement attaché à leur bateau qu’ils n’ont même pas fini la course et l'ont fait accoster près de leur vrai chez eux, mais dans le jeu". Une passion virtuelle donc très réelle.

Et aussi

Les tags

Sur le même sujet

À suivre

Rubriques