Fête du 14 juillet : nos conseils pour tirer un (petit) feu d’artifice en toute sécurité dans son jardin

Fête du 14 juillet : nos conseils pour tirer un (petit) feu d’artifice en toute sécurité dans son jardin

14 JUILLET - Pour célébrer la fête nationale, de nombreux feux d'artifice vont scintiller dans la nuit. Mais ce n'est pas sans danger de les tirer soi-même. Voici les mesures de précaution à adopter pour éviter un accident.

A l’occasion du 14 juillet, de nombreux feux d’artifice et pétards vont être tirés, un peu partout en France, pour agrémenter la fête nationale, comme le veut  la tradition. Si comme beaucoup de Français, vous avez l’intention d’organiser un petit spectacle nocturne dans votre jardin, voici les principales précautions à prendre pour éviter qu'un accident bête n'arrive. 

Toute l'info sur

Galères de vacances

La galère

Les feux d’artifice, aussi magiques à contempler soient-ils, contiennent des substances pyrotechniques, donc explosives. Mal utilisés, ou achetés en contrefaçon, ils peuvent entraîner des blessures graves. En cause notamment, les produits non-conformes et contrefaits. Quelques exemples de ces dangers : une phase d'allumage trop courte, une altitude de lancement plus basse que la limite prévue, un niveau sonore supérieur aux normes, ou encore des dimensions mettant en cause la sécurité de l'utilisateur.

Chaque année, le soir du 14 juillet, les services d’urgence font face à un afflux d’accidents, de la brûlure simple à l’arrachement de la main. Bon nombre d'entre eux sont causés par une réaction trop lente pour lâcher l'explosif, notamment suite à la consommation d'alcool ou de drogues, qui ont pour effet de ralentir les réflexes. 

En vidéo

Dans les coulisses des répétitions du défilé aérien du 14 juillet

La solution

La première chose à vérifier est que les feux d'artifice que vous utilisez portent le marquage CE, qui garantit qu’ils sont conformes aux normes de sécurité, prévient d'emblée la DGCCRF sur son site. Ensuite, il faut savoir que la réglementation distingue quatre catégories de feux d'artifice, en fonction de leur niveau sonore et de leur dangerosité. Ceux de catégorie 1 sont interdits aux enfants de moins de 12 ans, tandis ceux de catégories 2 et 3 sont interdits aux moins de 18 ans, donc aux mineurs. La catégorie 4 est réservée aux professionnels.

Evitez l’achat de produits dont le mode d’emploi n’est pas rédigé en français. Lisez-celui-ci attentivement, et respectez les précautions d’emploi.Surtout, attendre dix minutes avant de s’approcher des ratés, et ne jamais les rallumer. Enfin, les plaintes pour nuisances sonores dues aux pétards et feux d'artifices sont également très fréquentes pendant la période estivale. Si vous prévoyez de tirer un feu d’artifice, prévenez vos voisins. Certaines communes les interdisent également pour éviter les nuisances. Il vaut donc mieux au préalable se renseigner sur les règles en vigueur dans la vôtre.

Lire aussi

Le truc en plus

Avant d’allumer un feu d’artifice, vérifiez les conditions météorologiques : un vent fort peut entraîner les débris enflammés dans des herbes sèches et créer des incendies.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Proche-Orient : Biden exprime son soutien au cessez-le-feu auprès de Netanyahu

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde enregistre sa journée la plus meurtrière depuis le début de la pandémie

Gérald Darmanin s'invite à la manifestation des policiers devant l'Assemblée le 19 mai

La Commission européenne préconise-t-elle réellement de fixer la retraite à 70 ans ?

La fin du masque en extérieur "bientôt" envisageable, selon Olivier Véran

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.