Pierre, boucher, et Alia, assistante maternelle, "héros du quotidien" honorés de participer au défilé du 14-juillet

Pierre, boucher, et Alia, assistante maternelle, "héros du quotidien" honorés de participer au défilé du 14-juillet
14 JUILLET

HOMMAGE - Pierre Azemar, boucher dans l'Aveyron, et Alia Ouaoui, assistante maternelle en Lozère, assisteront aux festivités du 14-juillet aux côtés d'Emmanuel Macron. Une invitation pour les remercier de leur engagement pendant la crise sanitaire.

"Monsieur le président de la République et Madame Brigitte Macron [vous] prient de bien vouloir assister à la cérémonie qui se tiendra le mardi 14 juillet à 10 heure 30 sur la Place de la Concorde à l’occasion de la Fête nationale". Parce qu’ils n'ont pas hésité à se mobiliser pour faire tourner le pays durant la crise sanitaire, Emmanuel Macron les a invités à assister aux festivités du 14-Juillet à Paris. Pierre Azémar est boucher dans l'Aveyron. Alia Ouaoui est agent spécialisé des écoles maternelles en Lozère. Des héros anonymes, dont le dévouement et l'implication est aujourd'hui récompensé.

Dès le début de l’épidémie, Alia s’était portée volontaire pour accueillir à l’école les enfants du personnel soignant. Ne comptant pas ses heures, pour accueillir, garder, occuper avec des activités manuelles, des enfants de soignants, de policiers ou de pompiers. "On s’est adaptés aux parents. On commençait le matin parfois à 6h45 et jusqu’à 20 heures le soir. On a travaillé les week-ends. Il fallait bien que quelqu’un garde leurs enfants pour qu’ils puissent partir en étant rassurés", dit-elle, en toute modestie.

Lire aussi

On n’est jamais mis en avant, toujours dans l’ombre des maîtresses. Là, on se sent valorisés.- Alia Ouaoui.

Pierre a décidé quant à lui de reverser 5% de son chiffre d’affaires : 22.000 euros au total, pour aider au redémarrage économique des commerçants locaux. "Nous avons connu une réelle suractivité qui s’est maintenue pendant les deux-trois mois du confinement. Du coup, pour rééquilibrer les choses, je me suis dit que je n’allais pas travailler pour gagner de l’argent, mais que j’allais travailler pour les autres et ainsi jouer la carte de la solidarité", explique-t-il. Une redistribution sous forme de bons d’achat via une carte "cadeau" de 30 euros à dépenser chez les commerçants du centre-ville durement touchés pendant le confinement.

Le fait de mettre en avant des gens qui ont fait ce qu’ils pensaient juste et à leur petite échelle, je trouve cela très bien.- Pierre Azémar.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Tous deux ont appris la nouvelle en recevant une lettre des services de l'Elysée. "Ça a été une joie immense", raconte Alia. "Cela représente une reconnaissance de notre métier d’Agent spécialisé des écoles maternelles ("atsem" comme on dit dans le milieu scolaire, ndlr). On n’est jamais mis en avant, toujours dans l’ombre des maîtresses. Là, on se sent valorisé", se félicite-t-elle. Une grande fierté aussi pour Pierre. "Le fait de mettre en avant des gens qui ont fait ce qu’ils pensaient juste et à leur petite échelle, je trouve cela très bien", souligne-t-il.

Une fois n'est pas coutume, la cérémonie du 14-Juillet aura lieu cette année place de la Concorde à Paris, en raison des contraintes liées à l'épidémie de coronavirus. Pour la toute première fois, le défilé sera ouvert par le Service de Santé des Armées. Enfin, un hommage aux personnels soignants qui ont été en première ligne pendant l'épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) est prévu. Il sera suivi du traditionnel survol de la Patrouille de France.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent