14-juillet : l'épidémie prive de nombreuses villes de festivités

14-juillet : l'épidémie prive de nombreuses villes de festivités
14 JUILLET

CORONAVIRUS - Feux d'artifice annulés, bals populaires supprimés, défilés limités... Dans la plupart des villes de France, les festivités du 14 juillet sont réduites en raison des restrictions sanitaires dues à la pandémie de Covid-19. Reportage à Sainte-Maxime (Var), où ces décisions divisent.

"C'est quand même dommage. Mais on passe quand même une bonne vie." Le petit bonhomme, interrogé par TF1 sur le port de Sainte-Maxime (Var) dans le reportage ci-dessus, a à peu près tout dit. Dans le fond, ce n'est, certes, pas bien grave. Mais c'est quand même dommage, pour ceux qui, comme lui, aiment les festivités du 14-Juillet. Malheureusement, en cette année 2020, la pandémie de Covid-19 et les restrictions sanitaires qu'elle impose mettent la fête nationale au régime sec.

Lire aussi

Comme à Sainte-Maxime, à Lille, à Lyon, à Strasbourg, à Bordeaux ou encore à Marseille, les traditionnels feux d'artifice ont en effet été annulés, "dans une volonté d'assurer la tranquillité publique et de limiter les rassemblements, en raison de la situation sanitaire liée au Covid-19", synthétise la mairie de Lyon dans son communiqué. Pas non plus de spectacle pyrotechnique au-dessus de Carcassonne, qui attire chaque année un nombre conséquent de touristes dans son site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco. A Paris, un feu d'artifice sera bien tiré à 23h depuis la Tour Eiffel, mais sans public...

Des alternatives malgré tout

Au Mans, en revanche, il a été décidé de maintenir un feu d'artifice, mais de limiter le nombre des spectateurs, qui devront respecter strictement les mesures barrières. A Brest et Auray (Morbihan), des spectacles de rue remplaceront les habituelles fusées multicolores. A Pau, ça sera un lâcher de lanternes "biodégradables et ignifugées" et à Strasbourg, un pique-nique participatif en bordure du Rhin. A Nice, où il n'y a plus de feu d'artifice tiré le 14 juillet depuis l'attentat qui a fait 86 morts sur la Promenade des Anglais en 2016, une cérémonie d'hommage aux victimes "sobre et intime" et "réservée aux familles" aura lieu dans la matinée à la villa Massena, qui abritera pour l'occasion un mémorial provisoire.

Toute l'info sur

14 Juillet : l'édition spéciale sur TF1 et LCI

Quid des bals ? Ils sont, comme les concerts de quartier, annulés pour la plupart. Dans Paris et sa petite couronne, les fameux bals des pompiers ont même tous été supprimés. Idem à Bordeaux. Alors qu'à Lille, les pompiers ont trouvé la parade : ils organiseront mardi soir un "bal virtuel", avec la diffusion sur les réseaux sociaux de la prestation d'un DJ qui mixera sur la nacelle d'un camion de la caserne. De quoi passer, malgré tout, une bonne vie.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent