VIDÉO – 14 Juillet : après l'hommage à Nice, la fin déjantée du défilé sur Daft Punk et Michel Fugain

HOMMAGE – En clôture du défilé du 14 juillet, la fanfare interarmées a entonné l’hymne de la ville de Nice, pour rendre hommage aux 86 victimes de l’attentat survenu il y a un an. Les musiciens ont ensuite joué des morceaux de Daft Punk et Michel Fugain.

ils avaient promis une surprise. Ce fut réussi. Ce vendredi 14 juillet, la fanfare interarmées a assuré une fin de défilé plutôt originale. Dans l'émotion tout d'abord avec un hommage rendu aux 86 victimes de l’attentat de Nice. Les musiciens ont interprété "Nissa la Bella", l’hymne de la ville frappée il y a tout juste 1 an . Dirigés par la baguette de Jean-François Durand, les instrumentistes des différents corps d’armée se sont positionnés de manière à former le nom de la cité azuréenne. 


Après cet hommage vibrant, les musiciens ont changé de registre en laissant la musique militaire pour entonner des morceaux phares de Daft Punk, groupe pionnier de la musique électronique française. De quoi ravir Donald Trump et le président Macron, tout sourire. Passé ce medley, la chanson "C'est la fête" de Michel Fugain a résonné place de la Concorde.  


Enfin, sous les applaudissements de la tribune officielle et des badauds, les musiciens ont joué The Star-Spangled Banner", l'hymne national américain. Avant de conclure avec La Marseillaise. Revivez cette séquence dans la vidéo ci-dessus.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentat de Nice

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter