Les Républicains : l'onde de choc Peltier

Les Républicains : l'onde de choc Peltier

CONFIDENTIEL POLITIQUE - Les propos de Guillaume Peltier ont du mal à passer au sein de son parti et jusqu'au sommet de l'Etat.

Dimanche soir, Guillaume Peltier, numéro 2 des Républicains, semble avoir fait grincer des dents les politiques en proposant notamment la création d’une "Cour de sûreté de la République". Une initiative qui a fait réagir le ministre des Sceaux Eric Dupond-Moretti. "Toutes les digues ont été rompues (...) Au secours messieurs !", a-t-il déclaré à l'Assemblée nationale. Quelques heures plus tôt, le groupe LR s'était réuni dans une salle du palais Bourbon. Réunion durant laquelle Guillaume Peltier s'est expliqué. Le patron du groupe, Damien Abad, a toutefois déclaré qu'il croyait davantage à "la logique de rédemption" plutôt qu'à celle de la sanction. De son côté, Éric Woerth remet en question la désignation d'un candidat pour 2022.

Toute l'info sur

La Matinale

Ce mercredi 2 juin 2021, Julien Arnaud, dans sa chronique "Confidentiel politique", parle des suites de la polémique déclenchée par Guillaume Peltier. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 02/06/2021 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Nouvelle vague orageuse ce dimanche : 28 départements en vigilance orange

VIDÉO - Pluies "tropicales", grêlons, tornades : les images de la France frappée par les orages

VIDÉO - RER inondé à Evry, toit arraché à Alfortville... vent violents et pluies diluviennes sur l’île-de-France

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

Covid-19 : malgré la vaccination, qui sont les nouveaux contaminés ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.