Solidarité : Emmaüs propose des produits en "click and collect"

Solidarité : Emmaüs propose des produits en "click and collect"

Les communautés Emmaüs accueillent et logent 6000 personnes en difficulté. Elles ne vivent pourtant que grâce à la vente de leurs objets de récupération. En ce moment, Internet est loin de suffire à financer leur fonctionnement.

Le reconfinement est loin de faire les affaires de la communauté Emmaüs Scherwiller. Ses sites de vente sont fermés. La vente en ligne est l'unique planche de salut. Au bureau de Strasbourg, nous avons souhaité rafraichir le mobilier. Sur le site Internet d'Emmaüs, on trouve une large gamme de produits, du plus ancien au plus moderne, comme ce fauteuil à 50 euros. En quelque clic, notre meuble est acheté. Nous allons maintenant le récupérer dans la boutique Emmaüs de Scherwiller (Bas-Rhin).

Toute l'info sur

LE WE 20H

Il est aussi possible de se faire livrer. Mais beaucoup choisissent l'option de "click and collect". La pratique rassure. Pour le magasin Emmaüs de Scherwiller, la tache est immense. Pour cause, sur les 4 000 articles de cette boutique, uniquement des dons, à peine 800 sont en ligne. L'objectif est de doubler l'offre d'ici la fin de l'année. Pour y arriver, des personnes hébergées par Emmaüs, multiplient les photos sur le site. L'activité en ligne pourrait rapporter 60 000 euros en deux mois, quatre fois moins que la vente en magasin, mais c'est mieux que rien. "On accueille 50 personnes qui vivent, qui sont logées, nourries et blanchies, il y a vingt salariés qui sont au sein de la communauté. Pas d'apport d'argent, donc derrière il y a des difficultés financières pour pouvoir continuer nos projets", explique Axel Nabli, directeur général - Emmaüs Scherwiller (Bas-Rhin). La vente sur Internet existe depuis deux ans. Mais, elle se révèle aujourd'hui essentielle. Voilà pourquoi Emmaüs Scherwiller augmente sa gamme de produits.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter