La crise à Alstom Belfort

 
Mercredi 7 septembre, Alstom annonce qu’il ne construira plus de trains sur le site de Belfort dès 2018. Une décision justifiée par la baisse des commandes, selon le constructeur. Plus de 400 emplois sont concernés. De quoi pousser les syndicats de l'usine à la grève, ont-ils annoncé mercredi 14 septembre 

En savoir plus