La crise qui secoue le Gabon

De violents heurts ont éclaté dans la nuit du 31 août au 1er septembre 2016 à Libreville, la capitale du Gabon, après l'annonce de la victoire contestée à la présidentielle du sortant Ali Bongo.

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent