Ligue du Lol : révélations en cascade contre des cyberharceleurs

 
Après plusieurs années d'impunité et de dénonciation à demi-mots, leurs méfaits sont révélés. Une trentaine de membres d'un groupe Facebook privé, nommé la "Ligue du Lol", dont plusieurs journalistes parisiens, ont été accusés, dans un article de Libération, mettant en cause deux de ses journalistes, d'avoir procédé au harcèlement en ligne de nombreuses personnes, principalement des femmes, principalement des journalistes et des militantes, féministes