Argent : combien vous devez absolument avoir de côté ?

Mon argent

MATELAS - Panne du lave-linge, réparation urgente sur la voiture, serrure à changer… les dépenses imprévues peuvent souvent grever un budget serré d’où l’intérêt de mettre régulièrement un peu d’argent de côté pour y faire face. Voici quelques conseils pour épargner en douceur et selon son budget.

L’épargne de précaution est indispensable, quel que soit son revenu. À quoi sert ce fonds d’urgence ? Comment se le constituer ? À quel rythme ? Combien économiser ? Sur quels supports ? Découvrez tout ce que vous devez absolument savoir sur l’épargne de précaution.

Ce qu’il faut savoir sur l’épargne de précaution

L’épargne de précaution est un matelas qui permet de faire face aux imprévus : réparation ou remplacement d’électroménager, de voiture, de chauffe-eau, facture de serrurier à régler, mais elle peut aussi servir à maintenir son train de vie en cas de période de chômage ou suite à un divorce par exemple. Il est indispensable d’avoir un fonds d’urgence, que l’on pourra débloquer à tous moments pour faire face à des situations urgentes et exceptionnelles non prévisibles. L’épargne de précaution agit également comme un rempart contre le crédit à la consommation qui, certes, permet de financer des imprévus, mais alourdit la dépense avec le coût du crédit.

Retrouvez notre dossier dédié au crédit à la consommation

Nos conseils pour se constituer un fonds d’urgence

Le fonds d’urgence doit être mis en place dès l’entrée dans la vie active. Il convient pour cela d’épargner à votre rythme et de mettre progressivement de côté 5 à 6 mois de salaire. Pourquoi ce chiffre ? Parce qu’il s’agit du délai de carence de Pôle emploi qui peut mettre jusqu’à 6 mois avant d’indemniser un demandeur d’emploi. Dans les faits cependant, les indemnités sont versées souvent bien plus rapidement. Pour les plus petits salaires, il est conseillé d’avoir de côté au moins 5 000 euros. Mais la somme à mettre de côté dépend aussi de votre capacité d’épargne et de votre âge. On trouve souvent plus vite un nouveau job à 35 ans qu’à 55 ans. À vous donc de définir la somme que vous devez avoir de côté. Tant que ce montant n‘est pas atteint, il convient de continuer à épargner jusqu’à pouvoir en disposer. 

Consultez aussi notre vidéo Comment épargner : 15 conseils pour les paresseux

L’info en plus : comment placer son épargne de précaution

Comme il s’agit de pouvoir faire face aux dépenses imprévues, il convient de placer ses sous sur des placement à capital garanti. La somme épargnée n’aura pas diminué entre le moment où vous l’avez placée et le moment où vous en avez besoin. Prenez soin aussi de favoriser les enveloppes qui sont immédiatement accessibles (car vous pourrez être contraint de régler une facture assez rapidement), comme les livrets bancaires par exemple. 

Mais vous pouvez aussi placer votre fonds d’urgence sur le fonds euro sécurisé d’une assurance-vie, à la condition toutefois qu’il soit sans droits d’entrée et que vous puissiez débloquer ces fonds rapidement.

Dans tous les cas, ne conservez pas ce bas de laine sur votre compte courant. Ce dernier ne rapporte rien. Il ne s’agit en aucun cas d’un placement. 

Découvrez notre TOP 10 des meilleurs livrets d’épargne du moment

Sur le même sujet

Et aussi